Posté le 6 avril 2018 Par Dans PlayStation 4

[Test] MLB The Show 18

Le printemps et les beaux jours essaient péniblement de s’installer, et chaque éclaircie donne l’envie de sortir et de se remettre au sport. Peut-être que l’envie de faire du base-ball vous prendra. Ça tombe bien, l’édition 2018 de MLB The Show vient de sortir, et voici mon test.

MLB The Show 18

Merci à PlayStation France pour l’envoi d’un code du jeu pour la réalisation de ce test. Je précise que je n’ai pas joué aux éditions précédentes de MLB The Show.

Crédits

  • Plateforme : PS4 (support du test)
  • Date de sortie : 27/03/2018
  • Développeur : SIE San Diego Studio
  • Editeur : Sony Interactive Entertainment
  • Type de jeu : sport (base-ball)
  • Nb de joueurs : 1 à 2
  • Online : Oui
  • PEGI : 3
  • Périphériques : PlayStation Vita ou autre support pour Remote Play (peu recommandé).

Histoire & Mode de jeu

Disons le tout de suite, le gros souci de MLB The Show 18 est qu’il est en anglais exclusivement. J’y reviendrais dans le paragraphe sur les sons.

MLB The Show est une simulation sportive basée sur des licences officielles, et à ce titre, à l’instar de jeux de football, de F1, de basket ou autre, une nouvelle édition est proposée chaque année, avec une mise à jour des joueurs, des équipes etc.

MLB The Show 18

MLB The Show 18

Il offre également de très nombreux modes de jeu et options :

  • Match simple, seul ou à deux joueurs, ensemble ou l’un contre l’autre, en ligne ou hors ligne
  • Mode carrière pour faire évoluer un joueur débutant au cours d’une saison, avec la possibilité de poursuivre une carrière débutée dans MLB The Show 17
  • Mode manager pour diriger une équipe
  • Mode rétro pour jouer avec un gameplay à l’ancienne
  • Mode légende pour jouer avec des équipes et surtout des joueurs de légende
  • Mode home run derby en 1vs1
  • Mode Championnat
  • Mode compétition en ligne

J’en oublié sans doute, tant il y a de choix dans les menus dès la page d’accueil. A côté de cela, on peut ajouter des collections de cartes, d’objets et des défis hebdomadaires. Il est même possible d’entrer en compétition de défis contre d’autres joueurs afin de peut-être gagner de vrais objets de collection.

MLB The Show 18

Toutes les équipes, les stades, les joueurs, sont présents et disponibles.

MLB The Show 18

Deux niveaux de difficultés sont proposés.

Bref, MLB The Show 18 est ultra complet et généreux en terme de contenu.

Commandes & Jouabilité

Vous le savez probablement si vous vous intéressez au minimum au base-ball, c’est un sport qui peut paraitre complexe dans son déroulement et dans les règles. Une fois que l’on a compris les rudiments, ça n’est pas si compliqué, mais ça reste un sport au rythme très particulier et surtout qui propose 2 façons de jouer totalement différentes, selon que vous êtes l’équipe en attaque ou en défense. Je pars du principe que vous savez un peu comment cela se déroule, si ce n’est pas le cas je vous invite à vous renseigner avant de poursuivre la lecture de ce test, car je voudrais me centrer sur le jeu en lui-même et non sur les bases du Base-ball.

MLB The Show 18 propose au lancement de découvrir et de choisir pour chaque poste que vous serez amené à jouer, plusieurs gameplay possibles. Il y en a 3 ou 4 à chaque fois, assez différents les uns des autres et permettant de trouver ce qui nous convient le mieux. Certains sont plus proches de la réalité mais moins évidents à exécuter, d’autres sont basiques voire automatiques mais forcément moins immersifs et surtout ils réduisent vos possibilités d’affiner votre jeu et vos tactiques.

A la frappe

Prenons l’exemple du frappeur, vous pouvez jouer à l’ancienne à appuyer simplement sur une touche pour frapper, mais vous aurez moins de liberté que si vous prenez l’option comme j’ai choisi avec la zone de frappe que vous pouvez ajuster jusqu’au dernier moment.

MLB The Show 18

MLB The Show 18

MLB The Show 18

A la réception (champ)

MLB The Show 18

MLB The Show 18

MLB The Show 18

MLB The Show 18

A la course

Pour la course de base en base, une des fonctions les moins évidentes à gérer, vous pouvez laisser en automatique. Mais là encore vous n’aurez pas la possibilité de tenter de voler des bases par exemple. Pour ma part j’ai fait le choix de pouvoir ordonner à toute l’équipe de courir jusqu’à la base suivante ou de s’arrêter.

MLB The Show 18

MLB The Show 18

MLB The Show 18

Au lancer

MLB The Show 18

MLB The Show 18

MLB The Show 18

MLB The Show 18

Après avoir essayé ou non les différents types de jeu, vous devez en valider un pour chaque poste, mais il sera toujours possible d’en changer par la suite.

Mais le problème de proposer autant de liberté de gameplay a aussi son revers. Toujours dans mon cas personnel, lorsque je joue en mode carrière à ne diriger qu’un joueur, les commandes lors de la course sont différentes, et si j’enchaine un match normal après une session en mode carrière il m’arrive de me mélanger les pinceaux et de faire courir une partie des joueurs sur les bases dans la mauvaise direction, ce qui se traduit en général par au moins 2 Out et la fin du tour si j’en avais déjà un, ce qui est souvent le cas.

Mais globalement, je trouve que d’offrir le choix de gameplay est une excellente idée pour que chacun trouve ce qui lui convient le mieux.

Le base-ball étant un sport assez peu populaire en France, il est difficile de trouver des joueurs en ligne et il y a de fortes chances que le niveau ne soit pas équilibré. Alors que je me défends plutôt bien en solo, je ne vous cache pas que je me suis pris de belles défaites en ligne, contre des joueurs bien plus expérimentés.

MLB The Show 18

MLB The Show 18

Alors même que j’essaie de me mettre à jour et compléter mes jeux commencés avant l’arrivée de God Of War le 20 avril prochain, je me surprends tous les soirs à vouloir au moins me faire un « petit » match (comptez tout de même une bonne heure sur un match complet de 9 manches), et ça se fini généralement par l’avancée du mode carrière. « encore un match, encore un autre… ».

Le mode carrière offre une perspective intéressante du jeu puisque vous ne jouez dans un match que les phases où votre personnage à un rôle à jouer. Vous aurez choisi au lancement du mode la position en attaque et celle en défense, et vous vous y tiendrez. Bien souvent vous aurez un rôle clé sur la victoire ou en tous cas l’issue du match, selon les rôles que vous aurez choisi. Pour ma part je suis frappeur et receveur champ centre, 2 postes que j’ai estimé les plus actifs et intéressants à jouer. Je ne voulais pas être lanceur, on a déjà bien assez l’occasion de le faire dans les matchs normaux.

Le mode rétro est amusant à tester au moins une fois et rappelle combien le gameplay était rigide et moins fun dans le début des années 2000.

MLB The Show 18

Le mode home run derby permet de se faire plaisir sur un des postes les plus sympa du base-ball (de mon point de vue), puisqu’il s’agit de frapper un maximum de balles le plus loin possible en un temps limité, pour faire mieux que son adversaire.

MLB The Show 18

Graphisme & Animation

Je ne saurais vous dire si MLB The Show 18 est mieux visuellement que l’édition 2017, mais je trouve cette édition vraiment chouette. Les joueurs sont bien représentés et animés, comme les vrais. J’ai en tête un batteur chez les Cardinal, l’équipe que j’ai choisi en favorite, qui a la fâcheuse habitude de faire tournoyer sa batte avant de frapper, comme il le fait dans la vraie vie. C’est très agaçant, mais aussi très réaliste. Les décors, les stades et la foules sont moins bien définis, mais je m’en rends compte surtout en éditant les captures d’écran pour la réalisation du test, ça ne m’a pas gêné en jeu.

MLB The Show 18

MLB The Show 18

L’interface est aérée et relativement accessible, seuls les éléments tutoriels qui apparaissent sauvagement à l’écran en pleine action sont un peu austères.

Pour peu qu’on les connaisse, on reconnait les joueurs. Les matchs sont agrémentés de replay et d’interludes comme si on regardait un match à la télévision.

MLB The Show 18

MLB The Show 18

Pour le mode carrière il est possible de personnaliser son joueur de manière extrêmement poussée. La variété de visages et de coupes de cheveux ne sont pas légions, mais les options sur la morphologie, la corpulence et autres, jusqu’au nombre et la position des grains de beauté, permettent vraiment de créer le joueur que l’on souhaite. Il y a même presque trop de possibilités, j’avoue que j’ai laissé plusieurs options par défaut, mais il faut reconnaitre que le choix est loin d’être sommaire. Et c’est sans compter sur les objets et équipements que l’on peut débloquer par la suite, pour personnaliser encore plus le joueur, sur et hors du terrain.

MLB The Show 18

MLB The Show 18

MLB The Show 18

Bande son et langue

Comme dit en début de ce test, MLB The Show 18 est en anglais uniquement. Ni les dialogues, ni les menus, ni les explications ne sont traduites en français. Si je peux comprendre que la communauté de joueurs français potentielle ne justifie pas l’investissement de la traduction totale du jeu, j’espérais une traduction pour la communauté canadienne, mais ça n’est visiblement pas le cas et ça ne l’a pas été non plus sur les éditions précédentes.

Si c’est aussi bien pour les dialogues et commentaires réalisés par les voix officielles, qui sont très bien intégrés dans le jeu et donnent l’impression d’assister à des matchs à la télévision, tant ils sont à propos et fluides, c’est déjà plus gênant pour les menus et le reste. Encore que les menus, on peut toujours se débrouiller, éventuellement se tromper et apprendre quel menu correspond à quel mode. Mais surtout, c’est le fait que les explications et les tutoriels soient en anglais qui va je pense rendre le jeu inaccessible aux joueurs non anglophones qui voudraient s’y essayer.

MLB The Show 18

Même si j’arrive à me débrouiller en anglais, j’ai encore du mal avec le remplacement des joueurs, certainement qu’une interface en français m’aiderait.

Côté musiques, les jingles sont à l’image des commentaires, au top et hyper immersifs, comme à la télé. Les musiques à proprement parler sont variées, allant du rock au rap, et sont suffisamment discrètes pour que ça passe bien, même pour moi qui suis plutôt hermétique au rap et au hip hop en général.

Durée de vie

C’est souvent le cas des jeux de sport, c’est donc sans grande surprise que je peux vous affirmer qu’MLB The Show 18 a une durée de vie quasiment illimitée, à moins de l’essayer par curiosité sans vraiment vous intéresser au base-ball au départ. Je ne sais pas quelles sont les variations d’une année à l’autre hormis les changements de joueurs, mais je pense que cette édition pourra aisément convenir même au-delà de la parution de l’édition 2019.

Trophées

Difficile pour moi de vous dire si les trophées sont très difficiles ou non à débloquer. D’après des témoignages sur PSN Profiles, ils le sont beaucoup moins que sur MLB The Show 17. De mon côté j’ai débloqué la plupart des trophées en or bien que certains ne soient pas évidents, je n’ai en revanche pas débloqué beaucoup de trophées de bronze liés au mode carrière alors que j’ai pas mal avancé.

Je pense tout de même que le platine est abordable en s’investissant dans le jeu, et certains l’ont débloqué en moins de 4h. Ils ont très certainement l’habitude de la licence et très bien optimisés leur jeu, étant donné que plusieurs trophées s’appuient sur des parties normales complètes, mais on peut en déduire que même un novice comme moi peut y parvenir sans y passer des mois.

Il n’y a pas de trophées qui demandent de jouer et gagner en ligne, si ça peut rassurer.

Comme le reste du jeu, les trophées et leur description sont en anglais.

Video

Verdict

pour les fans/amateurs anglophones pour les non anglophones et néophytes en base-ball

Je joue extrêmement peu aux jeux de sport et quand c’est le cas c’est de manière très ponctuelle, et cela fait pas loin de 20 ans que je n’ai pas pratiqué le base-ball dans la vraie vie. Malgré tout je me suis très vite pris au jeu, et sans aller jusqu’à dire que je suis accroc, je prends beaucoup de plaisir à jouer à MLB The Show 18 et je pense poursuivre régulièrement au-delà du cadre du test.

Le seul défaut est l’absence totale de français, qui réduit l’accessibilité aux seuls joueurs anglophones et connaissant un minimum la discipline. C’est dommage car cela pourrait au contraire permettre à d’autres de découvrir le base-ball. Pour ceux qui seraient motivés malgré tout, sachez tout de même qu’un match de base-ball peut avoir un rythme très particulier, c’est vraiment une discipline à part des autres.

En tous cas, MLB The Show 18 maitrise son sujet et a très largement de quoi satisfaire tout fan ou amateur de base-ball.

Les :

  • Les licences officielles
  • L’ambiance des match très immersive
  • Ultra complet, beaucoup de modes de jeu différents

Les :

  • 100% en anglais
  • Il va être difficile de trouver des joueurs français de notre niveau pour jouer en ligne

SUGGESTION

Mots-clés : , , , , , , , ,

Laisser un commentaire