Posté le 12 octobre 2012 Par Dans 100%

Platine n°23 : Castlevania: Lords Of Shadow

Cet épisode à part de la série de par son gameplay aura été une bonne surprise et une source de pas mal d’heures de jeux non sans prises de tête parfois.

Alors je vais être franc, Castlevania je connais de nom et pour avoir vu tourner les jeux sur nos chers consoles d’antan, mais je n’y avais jamais joué, ça ne m’attirait pas (ce qui n’enlève rien à la qualité de la licence).

Lorsque j’ai testé la démo de ce Lords of Shadow, j’ai bien compris qu’il était différent des anciens épisodes, mais cela ne m’a pas empêché d’être méchamment emballé par l’univers (des Lycans et des Wrags –qui ressemblent à des Wrags et non pas à des Hyènes comme dans l’adaptation

cinématographique du Seigneur des Anneaux soit-dit en passant-) et le gameplay très proche de God of War.

Je ne pouvais que vouloir y jouer. Le jeu est très beau, même si l’aliasing lors du scrolling des décors hyper fouillé pique parfois les yeux. Le côté plateforme est plutôt bien fait, même si les sauts et la perspective font trop souvent défaut, et les combats sont intéressants, avec un système de

techniques que l’on débloque avec de l’expérience. Les Boss sont souvent énormes et requièrent de la dextérité pour en venir à bout.

Le jeu offre une rejouabilité intéressante avec des compétences que l’on acquiert au fur et à mesure que l’on progresse, et qui permettent d’accéder à des endroits auparavant inaccessibles dans des niveaux déjà visités. De plus, chaque niveau propose une fois fini un challenge à accomplir.

Ce dernier est parfois complexe, surtout si vous cumulez avec le fait de terminer en Paladin (=très difficile) pour le trophée correspondant.

Globalement, j’ai adoré tout le jeu même si les sauts ratés m’ont souvent fait rager et que certains passages m’en ont bien fait baver, car sur ce type de jeu je ne suis pas du tout expert, et j’ai souvent tendance à vouloir bourriner, ce qui est rarement la bonne solution.

Au final le platine aura été un vrai challenge que j’ai aimé relever, que d’autres joueurs auront sans doute obtenus les doigts dans le nez (en tous cas plus facilement que moi).

Platinum : Débloquer tous les trophées. (08/11/2010)

Plus tard, des DLC ont été proposés, et je me devais d’y jouer si je voulais espérer revenir à 100% de trophées. Comme j’avais adoré, le jeu, je n’avais pas trop à me forcer.

Les niveaux supplémentaires seront au final plutôt décevants, et même le concepteur du jeu le reconnait, car ils ont trop été ajoutés histoire d’en ajouter, sans avoir été vraiment envisagés à la création du jeu.

Bref, le premier DLC était surtout intéressant pour son énigme avec les pions du jeu de plateau, et gavant pour son passage de plateforme chronométré, difficile de par une maniabilité pas top.

Le second DLC propose un niveau « normal » puis un Boss à affronter. Pour gagner du temps, j’ai voulu faire ma première partie en très difficile, pour ensuite refaire en facile l’objectif (que l’on ne connait pas avant d’avoir fini une première fois le niveau).

Je me lance donc en très difficile, plusieurs semaines après le précédent DLC et donc plus du tout à l’aise avec les commandes. J’ai eu un peu de mal, surtout dans une zone avec des squelettes en armure très coriaces. Je suis resté dessus une bonne partie de la nuit.

Une fois passé (enfin), je suis arrivé au bout du niveau, pour découvrir que le challenge consistait à tuer tous les squelettes en armure… Hein ? Quoi ? Cela signifie que les heures que j’ai passé à essayer de les tuer en très difficile, j’aurai pu continuer ma route sans m’en préoccuper ? Vavache, parfois tu es vraiment un con.

Impatient d’en finir, j’ai enchainé avec le Boss, mais j’ai campé dessus un bon moment également, car la fatigue me gagnant j’avais du mal à gérer son pattern pourtant pas si complexe. Mais je ne voulais pas lâcher l’affaire. Ce n’est que très tard dans la nuit (ou très tôt le matin) que j’en suis venu à bout.

Ces DLC m’ont donc un peu laissé sur ma faim, je m’attendais à mieux, d’autant que le jeu en lui-même est vraiment très bon.

Je suis à présent curieux de voir ce que donnera Castlevania: Lords of Shadow II (qu’ils auraient dû nommer autrement étant donné les évènements du premier, mais c’est un autre débat).

Suggestion

Mots-clés : , , ,

1 Réponse

Laisser un commentaire