Max The Curse Of Brotherhood

Posté le 29 novembre 2017 Par Dans 100%, Guides

[Complétion] [Guide] [Trophées] Platine n°128 : Max The Curse Of Brotherhood

Après la bonne surprise d’un « petit » jeu plutôt agréable à découvrir, Max The Curse Of Brotherhood, c’est la quête du platine qui l’a été tout autant. Comme les trophées sont en anglais et les objectifs assez simples à vous donner, cet article vous racontant comment j’ai obtenu le platine peut également faire office de guide de trophées.

En général j’évite de m’intéresser à trop de jeux, pour ne pas m’éparpiller. J’en ai déjà plusieurs en cours et à faire, aussi je survol d’un œil les communiqués de presse qui traitent de jeux dont je n’ai jamais entendu parler. Pourtant, lorsque j’ai reçu celui de Max The Curse Of Brotherhood, les quelques captures d’écran m’ont interpelé. Un petit garçon avec un feutre magique, un style graphique façon film d’animation, ça me parlait. J’avais souvenir d’avoir vu une émission test sur NoLife (ou Gameone je ne sais plus) il y a quelques années pour un jeu similaire, et ça m’avait paru sympa à l’époque (sans que je ne cherche à jouer au jeu en question).

J’ai regardé rapidement la liste des trophées, j’ai vu que des joueurs avaient déjà obtenu le platine dont le plus rapide en 7 heures. Ça ne me prendrait pas beaucoup de temps sur mon planning de jeu et le trailer m’avait vraiment donné envie, j’ai donc contacté Wired Production pour réaliser le test.

Comme d’accoutumé, je suis parti dans l’idée de faire une partie sans me prendre la tête avec les trophées, puis de compléter ensuite, sachant qu’il y a un système de chapitrage pour refaire les niveaux à loisir. Je savais toutefois qu’il y avait des collectibles et je tenais à fouiller un maximum dès ma première partie pour les trouver.

Il y a 2 sortes de collectibles : des yeux de démon, au nombre de 75, et des fragments d’amulette, au nombre de 18 (1 par niveau sauf cas rare qui n’en n’ont aucun). Les yeux sont repérables car ils émettent un légers bruits lorsque l’on s’en approche, et sont bien souvent un peu en hauteur ou dans un recoin qui ne demande pas un grand détour. Il faut savoir qu’il suffit que le personnage passe dessus et que vous appuyiez rapidement sur triangle pour le récupérer, pas besoin d’être posé au sol ou immobile. Pour les plus difficiles d’accès on peut donc les avoir un peu à l’arrache. Les amulettes sont un peu mieux cachées et demandent en général de résoudre des énigmes ou d’aller dans un endroit à l’opposé du chemin ordinaire. Moi qui ait l’habitude des jeux de plateforme et des collectibles cachés, je les ai tous trouvé du premier coup, sauf 2 yeux que j’ai loupé bêtement mais que j’ai retrouvé très facilement en relançant le niveau juste après l’avoir terminé. Il est facile de suivre la collecte depuis le menu pause en observant les ronds orange et bleu, ils se remplissent dans l’ordre que les collectibles apparaissent dans le jeu. Si vous avez des difficultés ou qu’il vous en manque, vous pouvez toujours consulter cette vidéo :

Tous les trophées liés aux collectibles sont : Lost and Found, What Are You Looking At ?, Amulet Hunter, Eye Bye Bye, No Peeking!, Some Assembly Required, Kingdom of the Blind, Tree of Life.

Après ma première session de jeu, j’ai regardé ma progression de trophées et j’ai vu qu’il y avait Ludicrous Speed And just in time for tea! (Reached the old lady in under 5 minutes). Il s’agit de faire le premier niveau en moins de 5 minutes. J’ai relancé le chapitre 1-1 et j’ai été au plus vite, ce qui est plus facile la seconde fois quand on connait les pièges à éviter. J’ai tout de même eu quelques soucis tout à la fin avec des lianes auxquelles j’avais du mal à m’accrocher (un défaut du jeu), je suis tombé 3 fois de suite dans le vide, mais j’ai tout de même eu le trophée. Je ne me suis pas chronométré mais il y a une marge d’erreur, le trophée n’est vraiment pas insurmontable.

Le trophée Clever Boy se joue dans le chapitre 1-3, et demande de n’utiliser que 3 fois le feutre pour monter Max à l’aide de piliers de terre. La première fois que l’on fait ce passage, on a naturellement tendance à faire un petit pilier, monter dessus, faire un second pilier un peu plus grand, monter dessus, détruire le premier pour en refaire un plus grand et ainsi de suite. En tous cas, c’est comme ça que j’avais fait. Du coup, après avoir terminé le jeu, j’ai relancé le niveau et j’ai procédé autrement : il faut faire un premier pilier, monter dessus, le détruire et le refaire très rapidement jusqu’en haut, puis faire le second jusqu’en haut également. Si vous trouvez que c’est trop court, faites le premier pilier, puis le second (celui de droite) un peu plus haut, montez dessus et détruisez-le pour en reconstruire un très rapidement et jusqu’en haut.

Max The Curse Of Brotherhood

Hold on Tight demande de réaliser une action particulière avec un escargot épineux, mais normalement vous êtes obligé de le faire pour poursuivre l’aventure, aussi je vous laisse la découverte de l’énigme. Cela se passe au chapitre 1-4

For Whom the Bell Tolls vous demande comme on peut le deviner de faire sonner des cloches. Cela se passe dans le chapitre 1-5 où vous traversez un village avec des trolls en contrebas. La corde qui pend sous la cloche n’est pas un passage obligatoire pour poursuivre l’aventure mais elle l’est pour récupérer un œil, vous la remarquerez donc certainement. Il faut par contre insister et faire sonner la cloche un moment pour débloquer le trophée.

Max The Curse Of Brotherhood

Pour Hot Potato, il faut éliminer un troll lanceur de bombe avec un de ses projectiles. Je l’ai fait sans connaitre l’existence du trophée, il y a plusieurs occasion de le faire en mettant des racines par exemple pour que les bombes reviennent vers lui.

Max The Curse Of Brotherhood

J’ai débloqué Can’t Touch This lors de ma progression, en terminant un niveau sans mourir, mais si vous visez le platine vous aurez de toute façon le trophée en visant Immune to Lava, No Stranger to Danger, Perfect Sliding ou encore Trust me. Justement, Immune to Lava s’obtient en faisant le chapitre 6-3 sans mourir. C’est le dernier trophée que j’ai obtenu en rejouant le niveau. Il faut un peu d’adresse, bien connaitre les pièges et ne pas avoir de souci pour s’accrocher aux échelles. J’ai réussi en finalement peu d’essais, vous avez droit à quelques erreurs, mais pas trop.

Your Brother’s Keeper s’obtient en terminant le jeu, mais si vous éliminez le boss final sans mourir vous pouvez également débloquer No Stranger to Danger. Sitôt le jeu terminé, en lisant les objectifs des trophées qu’il me manquait, j’ai eu un peu peur à la lecture de celui que j’ai tenté dans la foulée et que j’ai finalement réussi du premier coup. Les patterns du boss sont assez simples à retenir et on peut l’esquiver assez tranquillement.

Perfect Sliding se joue dans le chapitre 3-3. C’est l’avant dernier trophée que j’ai débloqué, et il m’a fallut quelques essais pour bien appréhender le parcours de glisse. Finalement le plus pénible, c’est de devoir refaire le tout début du niveau avec l’énigme de l’escargot à pointe, et les lianes à bien matérialiser à la toute fin du parcours pour bien s’y agripper.

What’s That Smell se débloque lorsque vous avez éliminé 25 trolls avec les boules de magie (le dernier pouvoir du feutre). Les occasion ne manquent pas, le trophée tombe naturellement en jouant. Il en sera de même pour Master of Branches, Master of Vines et Master of Water, pour lesquels il faut construire 200 branches, lianes et flux d’eau, et bien évidemment Just Getting Started qui nécessite l’utilisation du feutre 25 fois. Ne vous souciez pas de ces trophées que vous débloquerez avant la fin du jeu.

Guts and Glory se joue dans les premiers chapitres du jeu avec les petits monstres qui explosent lorsqu’ils vous voient. Faites en exploser 5 sans mourir (pas forcément d’affilé) et le trophée se débloquera.

Pour Deadshot, vous devez éliminer 3 trolls d’un seul tir magique. Il y a un emplacement qui s’y prête très bien dans le chapitre 6-2 où vous faites rouler Félix dans une cage, lorsqu’il faut le faire descendre en le suspendant à des lianes. Je l’ai eu la première fois sans connaitre l’existence du trophée :

Max The Curse Of Brotherhood

Pour Flipping Boxes, vous devez réaliser une action particulière avec une caisse, mais comme pour Hold on Tight c’est une action obligatoire pour progresser dans le jeu, aussi je vous laisse réfléchir à la résolution de cette énigme qui n’a rien de sorcier.

On termine avec Trust Me, l’un des trophées qu’il me manquait à la fin du jeu, et qui se déroule sur le chapitre 6-2. Vous devez faire le niveau en entier sans mourir ni sans que Félix, enfermé dans une cage sphérique, ne meure non plus. Il vous faudra peut-être un essai ou deux le temps de vous familiariser avec le niveau, il ne faut pas se précipiter, mais c’est largement faisable. Le seul passage qui peut poser problème est la salle avec les 2 trolls en hauteur qui lancent des bombes, il faut les éliminer le plus rapidement possible avec la magie que l’on aura transféré dans une branche.

Et voilà, vous avez comme moi tous les trophées et donc le platine :

Platine Max The Curse Of Brotherhood  Perfect Brother : You unlocked every trophy of the game! (21/11/2017)

J’ai trouvé Max The Curse Of Brotherhood très sympa à faire, ni trop facile, ni trop difficile. Les collectibles sont intéressants à chercher, la plupart des objectifs demande de réfléchir un peu et d’avoir un peu d’adresse, mais il n’est pas nécessaire de recommencer cinquante fois un passage pour y arriver. Aucune trophée n’est pénible, seuls les trophées pour lesquels il ne faut pas mourir demanderont de la concentration mais une fois encore ils restent je trouve très abordables.

Si tous les jeux pouvait avoir cette dose de fun, et une liste de trophées en adéquation avec le gameplay et les objectifs du jeu, la chasse serait vraiment toujours un plaisir.

SUGGESTION

Mots-clés : , , , , ,

Laisser un commentaire