Posté le 19 juillet 2013 Par Dans 100%

[Complétion] Platine n°68 : Deadpool

Plutôt critiqué par la presse, mais finalement très apprécié par les joueurs qui y ont joué, ce Deadpool aura été une bonne surprise pour moi et un platine très agréable à faire.

J’avais été intéressé par ce jeu dès son annonce pour plusieurs raisons. D’une part parce qu’à première vue il s’apparentait aux Spider-Man, édités par Activision eux aussi. De plus, le personnage que je connaissais très peu semblait bien délirant. Bref, j’avais envie d’essayer ce Deadpool.

Et puis plus la sortie approchait, plus les tests de journalistes spécialisés tombaient et parlaient d’un jeu très moyen, moche avec un gameplay à la ramasse.

Malgré tout, j’avais envie de le voir par moi-même. En plus, la liste de trophées est vraiment sympa, bien équilibrée, j’avais besoin de ça après la déception de la liste de The Last Of Us.

J’ai commencé à jouer et j’ai tout de suite été conquis par ce personnage complètement barré, son humour déjanté et le côté un peu coquin avec les babes à fortes poitrines.

Ok, le jeu n’est pas hyper beau, mais il y a franchement pire, et une fois pris dans l’action, ça n’est pas vraiment gênant. Quant au gameplay, je l’ai trouvé plutôt sympathique, à l’exception de la visée automatique qui n’est pas pratique. Mais le système de coups et de combos avec les contres et les attaques spéciales est plus sympa et redoutablement efficace une fois maitrisé.

Le niveau de difficulté maximum (ultra-violence) est accessible dès le début, et un trophée demande de terminer le jeu dans ce niveau, mais j’avais lu que cela pouvait s’avérer délicat lors de sa première partie, sans amélioration de son équipement. J’ai donc préféré découvrir le jeu en normal. J’avais les objectifs des trophées en tête pour mon guide, mais je ne me prenais pas la tête avec outre mesure car je devrais de tout façon rejouer en difficile et une sélection de chapitre est possible.

Je me suis fait une grosse session un vendredi après-midi, j’ai pu y rejouer et le finir le lendemain soir. J’ai focalisé mes améliorations sur les pistolets et les épées dans l’idée de faire le trophée Je suis Deadpool sur le dernier chapitre, sauf que dans le feu de l’action en tirant sans réserve de munitions mes armes à feu ont changé, et dans les combats sur la fin j’ai été amené à lancer des grenades. Tant pis, je retenterai plus tard.

Dans la foulée, j’ai fait les défis. Après avoir réussi les premiers mais devant une difficulté croissante, j’ai commencé à utiliser les marteaux et j’ai vite réalisé la puissance de ces armes. Avoir 5 défis en or c’est finalement de la rigolade dans ces conditions.

Le lendemain, j’ai refait quelques passages pour des trophées, notamment Hydrophobie qui consiste à faire une bonne partie d’un chapitre sans rater les sauts de plateforme (ne pas tomber dans l’eau). La première fois que j’avais fait ce passage, j’avais cru qu’il ne fallait pas se faire toucher du tout par aucun ennemi, et j’avais recommencé pendant plus d’une heure en vain.

J’ai repris le jeu en ultra-violence après ma pause The Walking Dead, avec les marteaux et toutes les armes à feu améliorées et l’expérience grandissante. J’ai avancé beaucoup plus efficacement que je ne l’aurai cru, et je suis arrivé sans trop de difficulté au début du dernier chapitre en une session. Je redoutais ce passage qui m’avait été particulièrement difficile lors de ma première partie, mais finalement avec les armes à fond et une meilleure maitrise des combos, je n’en ai pas tant bavé que ça. Les clones de Sinistre sont une grosse blague avec des attaques étourdissantes puisqu’on peut alors les éliminer en un coup.

J’ai ensuite refait un à un les chapitres en facile pour les trophées qu’il me manquait. Les plus délicats sont J’ai fait ça vite fait, Je suis Deadpool et Un petit défi personnel. Pour les 2 premiers, il faut faire les chapitres avec des types d’armes particuliers. La difficulté est que les armes à feu changent automatiquement si on vient à cours de munition, et que l’on ne peut pas utiliser d’arme de jet, mais en facile cela se fait plutôt bien. La preuve, j’ai fait ces passages sans mourir dès ma première tentative. Pour Un petit défi personnel c’était assez délicat car le chapitre est assez long et il ne faut jamais utiliser la touche . Quand c’est devenu un réflexe, c’est vraiment difficile de ne pas appuyer dessus. A un moment d’ailleurs il me semble avoir appuyé dessus, mais je n’étais pas en combat et le trophée est tombé à la fin du chapitre.

Ça marche pas bien, le trophée qui consiste à mourir 10 fois de suite à un endroit précis du jeu est le seul qui soit vraiment discutable à mes yeux, quel intérêt de se laisser mourir en boucle ?

Je me suis arrangé pour finir mes trophées avec Je suis Deadpool que j’ai cumulé avec VTFF Wolverine (Va te faire foutre Wolverine pour ceux qui n’avaient pas compris) qui consiste à faire le dernier chapitre sans mourir, et équilibriste que j’ai fait en chemin en ne tombant pas dans le vide.

Tu peux revendre le jeu : Gagner tous les trophées. (15/07/2013)

Effectivement, maintenant que je l’ai retourné, je peux le revendre. En plus de cela il n’a visiblement pas été édité en grande quantité et il est déjà difficile de le trouver en boutique, sans doute de peur de ne pas rencontrer le succès et pourtant, quasiment tous les joueurs qui y ont joué l’ont apprécié.

Au final Deadpool s’est révélé très agréable à faire, très fun, avec des trophées bien dosés. Même les plus difficiles ne sont pas prises de tête. Il est finalement dans la continuité des Spider-Man Shattered Dimensions et Spider-Man Edge Of Time.

Suggestion

Mots-clés : , , ,

3 Réponses

  1. Je suis un peu dégouté je l’avais trouvé un 49 euros sur amazon puis me disant qu’ils vont peut être le baisser et maintenant il est presque introuvable je suis assez surpris

Laisser un commentaire