Posté le 26 août 2013 Par Dans 100%

[Complétion] Platine n°69 & 100% : Gravity Rush

Conformément à mes plans et malgré une déception sur le jeu, j’ai platiné Gravity Rush durant mes vacances d’aout.

J’ai fait l’acquisition de ce jeu grâce à alexstunt lors des grosses soldes avant la fermeture des enseignes Game. Je ne l’avais pas lancé car j’aime bien être à jour dans mes jeux en cours avant d’en entamer de nouveau.

Et j’étais justement à jour avant de partir en vacances. Comble du hasard, We Are PlayStation propose en aout un challenge sur Gravity Rush qui consiste à avoir le platine.

Je suis parti en ayant acheté et téléchargé les 3 DLC (car ils contiennent des trophées), mais j’avais lu qu’il était préférable de les faire après le platine lorsque les améliorations de Kat sont au maximum.

J’ai fait mes premiers pas dans le jeu dans le train sur le trajet pour les vacances. Et j’avoue avoir été un peu déçu : déjà par l’ambiance visuelle et scénaristique. Je ne suis pas un grand fan des animés japonais dont le jeu s’inspire, et la trame scénaristique un peu fouillis et les dialogues un peu naïfs de l’héroïne n’aidaient en rien.

De plus, la prise en main est délicate, surtout au début lorsque les statistiques du personnages sont faibles. J’ai essayé un défi disponible assez rapidement dans le jeu, et je n’ai pas aimé l’idée qu’il soit impossible à réussir avant un moment. Je n’ai pas tenu bien longtemps et j’ai rangé la console pour le reste du voyage.

Ce n’est que quelques jours plus tard que j’ai pris un peu le temps d’y rejouer. Maintenant que je l’avais commencé, il faudrait bien que je le termine. J’ai réussi à passer outre l’ambiance, c’est une question de goût, je n’y adhère pas mais je ne peux pas dire que ce soit mauvais. J’ai même fini par me prendre au jeu avec l’histoire bien que parfois bancale et les ennemis, les Névis, de plus en plus sympa à affronter (surtout les boss).

Mais ça ne m’a pas empêché de pester après le gameplay au cours de chacune de mes sessions de jeux. Ok, on ne vole pas vraiment, on « tombe » dans une direction que l’on choisi, mais la caméra et l’imprécision des commandes fait qu’on rate fréquemment ce que l’on veut faire et c’est vraiment agaçant.

Dans les derniers jours de mes vacances, j’ai terminé l’histoire, et j’ai voulu attaquer ce que je redoutais : les défis. Si je suis parvenu à terminer les premiers relativement facilement avec une Kat meilleure qu’à ses débuts, certains me posaient encore problème. J’ai donc décidé d’attaquer en parallèle les DLC, pensant que j’y gagnerai des gemmes précieuses.

Non seulement ce ne fût pas le cas, mais j’ai en plus été frustré de découvrir que les 3×2 chapitres proposés par les DLC se déroulent pendant l’histoire principale, au point qu’on a vraiment l’impression qu’ils ont tronqué le jeu pour en extraire des DLC.

J’ai repris ma quête des défis et hormis quelques uns qui m’ont donné du fil à retordre, je les ai finalement réussis en 1 à 3 essais chacun. Exception faites du lancer d’objets dans une zone pour récolter des points, le dernier défi avant le platine que j’ai décroché dans l’avion du retour :

Tout est relatif : Tu as remporté tous les trophées. Bravo ! (23/08/2013)

Il me manquait 3 défis de DLC que j’ai complété le lendemain, posé chez moi. La course de 3min30 dans la faille de l’Enfer m’a demandé pas mal d’essais, mais voilà j’en ai fini de Gravity Rush.

Finalement, mon avis sur le jeu est mitigé. Malgré tout j’ai pris du plaisir à y jouer, mais le jeu mériterait d’être meilleur, le gameplay mieux travaillé, et les DLC sont un prétexte à vendre le jeu complet plus cher.

SUGGESTION

Mots-clés : , , , , ,

Laisser un commentaire