Posté le 27 septembre 2013 Par Dans 100%

Platine n°71 : Darksiders

Alors que la liste de jeux à venir qui m’intéressent ne cesse de croître, j’ai réussi a en terminer un de ma liste de vieux jeux à faire.

N’étant la semaine dernière toujours pas décidé sur la version à prendre de Rayman Legends (j’ai finalement opté pour la version PlayStation Vita), et n’ayant pas encore reçu Puppeteer, j’ai décidé de me lancer dans un jeu que j’avais en attente depuis quelques temps. Darksiders en faisait partie et la vingtaine d’heures annoncées pour le platine, plus un challenge sur ce jeu sur We Are PlayStation ont conforté mon choix.

J’avais beaucoup aimé Darksiders II que j’avais fait en premier, d’une part parce que je l’avais gagné, d’autre part car avec la fermeture de THQ l’avenir des serveurs était incertain. Je savais donc plus ou moins à quoi m’attendre avec ce premier volet.

Comme à mon habitude, j’ai consulter un guide rapidement avant de me lancer, histoire d’optimiser mon temps. J’ai donc joué directement en Apocalytique et j’ai bien mémorisé 3 trophées manquables.

Le premier, Parking en plein air, qui consiste à lancer une voiture sur un hélicoptère survient dès le début du jeu, et j’ai pu m’en occuper facilement. J’avais aussi lu le trophée Tueries improvisées qui consistait à éliminer des ennemis en leur lançant des objets dessus, mais sans lire le détail de l’astuce. Du coup, chaque fois que je voyais une voiture ou un poteau électrique, je le lançais sur les ennemis en face puis je continuais d’avancer. Erreur de ma part ou du guide dans la présentation, je reviendrai sur ce trophée plus tard dans mon récit.

J’ai rapidement retrouvé mes marques dans l’univers au niveau de la progression « plateforme » et énigmes. Je trouve la construction des niveaux et l’évolution du gameplay avec l’acquisition d’accessoires vraiment bien faite et se creuser la tête pour progresser est un vrai plaisir dans ce jeu. Les combats contre les petits ennemis sont très basiques mais heureusement les boss donne du fil à retordre. Je trouve assez facilement les passages et coffres cachés en fouillant à l’opposé du chemin normal.

Arrivé à la scène du vol sur une créature angélique, j’ai créé un point de sauvegarde manuel car il y a le trophée manquable Prédateur aérien (tuer 160 ennemis durant cette séquence). Le système de sauvegarde est plutôt bien fichu dans ce jeu, car vous avez une sauvegarde automatique, et la possibilité de faire des sauvegardes manuelles sur plusieurs emplacements. Si vous rechargez une sauvegarde manuelle, c’est bien la sauvegarde automatique qui prendra le relai, ainsi vous conservez votre point de sauvegarde manuel pour éventuellement recharger à nouveau.

Et tant mieux, car j’ai bien dû recommencer ce passage une dizaine de fois avant d’obtenir le trophée. Ça ne devait pas se jouer à grand chose à chaque fois, car quand j’ai réussi je n’ai pas eu le sentiment de tuer beaucoup plus d’ennemis que lors de mes précédents essais. Pour ce trophée il faut surtout réussir à éliminer un maximum de libellules qui passent par paquets.

J’ai poursuivi ma progression, les trophées liés à l’histoire tombaient sans soucis, je trouvais la plupart des passages secrets et prenais bien soin d’éliminer tout les ennemis que je croisais, si bien que les 666 démons tués (Assassin) et les 3000 litres de sang versés ( Rivière de sang) sont tombés assez tôt dans le jeu.

Arrivé vers Ulthane, j’ai fait une nouvelle sauvegarde manuelle car sur ce passage il faut réussir à tuer plus d’anges que lui pour le dernier trophée manquable, Qui compte ?. Finalement je l’ai battu à plate couture dès mon premier essai.

J’étais donc tranquille pour avancer jusqu’au boss final sans craindre de manquer d’autres trophées… Je m’efforçais d’utiliser le cheval chaque fois que cela était possible car le trophée Cavalier sombre demande de faire 100km avec.

Pour vérifier ma progression en terme de trophées, j’ai relu vite fait le guide et j’ai appris qu’il était recommandé d’utiliser les armes secondaires pour les monter au niveau 4, car de toutes façons on acquiert une épée de niveau 4 vers la fin du jeu. C’est ballot, depuis le début je maximisais l’xp de mon épée qui était du coup niveau 4.

Une fois le masque des ombres récupérés, ont doit retourner dans d’anciennes zones pour récupérer un bout de la fameuse épée. C’était une bonne occasion d’utiliser les derniers accessoires pour accéder à des zones jusqu’à lors inaccessibles.

En voulant aller donner l’épée ainsi reconstituée, mon bourreau qui nous accompagne tout le long du jeu me dit brièvement que « tout ce qui avance ne peut retourner en arrière ». La phrase n’est pas très claire, mais j’ai du coup un doute sur ma progression et je décide de faire une sauvegarde manuelle. J’ai eu du nez, car effectivement l’interaction suivante conduit directement au boss final sans retour possible. Je recharge donc ma sauvegarde et part à la recherche des trophées manquant.

Le jeu n’étant pas hyper long, j’avais en tête les zones où je savais qu’il restait des passages à explorer, notamment vers les araignées. Le soucis, c’est que je ne me souvenais plus de comment y accéder. En attendant de trouver, je décidais de finir le trophée Tueries improvisées. J’avais jusque là à tort lancé les objets sur les ennemis sans les affaiblir. En effet il faut qu’il y ait le au-dessus de leur tête pour qu’un objet les tue, sauf les zombie qui meurent directement. Le soucis, c’est qu’il ne restait plus beaucoup d’objets dans les différentes zones, et que même après avoir utilisé tout ce qu’il restait, je n’avais toujours pas mon trophée. En fait, là encore le guide aurait dû être mieux écrit et préciser de faire ce trophée au tout début du jeu, en sauvegardant et rechargeant dans la foulée une fois la zone nettoyée. J’avais tellement nettoyé le jeu des objets à lancer qu’il ne restait plus que 2 voitures qui réapparaissaient systématiquement. En partant de la Potence Ardente, prendre le conduit du côté de Vulgrim là où il y a une porte qui reste très peu longtemps ouverte. Je tuais les 2 petits ennemis avant la porte et affaiblissait le plus gros jusqu’au . Je passais ensuite la porte, et affaiblissais l’ennemi de l’autre côté pour l’achever avec l’une des 2 voitures. Ensuite je prenais la seconde voiture et l’amenais vers la porte pour passer avec et tuer l’autre ennemi. 4 bonnes minutes pour 2 ennemis tués avec des objets, pas terrible comme rendement mais c’était ça ou faire le trophée en facile sur une nouvelle partie ensuite, en comptant une bonne heure tout de même, et je n’avais pas envie de faire ça, je voulais mon platine en terminant ma première partie.

Si le jeu m’avais vraiment plu jusqu’à là, ce trophée commençait à me faire changer d’avis.

Alors que j’avais retrouvé la zone des araignées (dans le désert après le pont virtuel qu’on traverse à cheval), j’ai pu faire un autre trophée très chiant : Aguerri. Ma faux et mon poing étaient très loin d’être niveau 4, j’ai donc du pendant un bon moment (qui doit se compter en heures) éliminer des araignées dans une salle qui heureusement réapparaissent chaque fois que l’on sort et entre à nouveau. Je trouve que le jeu est très mal foutu à ce niveau là, on ne devrait pas être si loin d’un objectif lorsque l’on est si prêt de la fin du jeu.

Voilà, j’avais enfin tout récupéré, armure équipement trophées etc, il me restait « juste » à faire du cheval sur 100km… J’ignorais combien j’avais parcouru jusqu’à présent mais je savais que c’était loin d’être autant. Arrivé dans le désert et après 2 minutes à tourner en rond, j’ai vérifié les stats et j’ai compris que ça allait être très long. J’ai sortit les élastiques et j’ai laisser le jeu tourner pendant plus d’1h30 avant d’entendre au loin le « ding » du trophée… verdict, j’avais parcouru 37km en abusant déjà un peu du cheval lors de ma progression. Alors pourquoi mettre un trophée avec un objectif si élevé? Si encore il y avait des choses à faire à cheval à la fin du jeu, mais non ! Tout le monde fait se trophée avec des élastiques, quel intérêt?

Enfin bref, j’ai pu aller botter les fesses du boss final. Avec tout l’équipement à fond, c’est du gâteau :

La totale : Débloquez TOUT! (22/09/2013)

Darksiders est vraiment un jeu sympa à faire, même aujourd’hui malgré des graphismes dépassés. J’ai regretté l’absence des éléments RPG du second volet mais d’un autre côté, la durée de vie plus faible m’aura bien arrangée pour caler ce jeu entre 2 autres.

Mais encore une fois je trouve que certains objectifs de trophées sont mal calibrés et m’ont bien gavés sur la fin, me laissant une plus mauvaise impression que cela aurait dû.

J’espère tout de même que l’on aura droit à un troisième volet qui reste fidèle à la licence.

SUGGESTION

Mots-clés : , , , , ,

Laisser un commentaire