Platine Destiny

Posté le 1 septembre 2017 Par Dans 100%

[Complétion] Platine n°95 & 100% : Destiny

Ce jeu aura vraiment chamboulé ma vie de joueur, alors que je ne pensais pas y jouer à la base. Avec le platine, un cap est passé, mais je n’arrête pas pour autant.

[Mise à jour du 06/01/2016] : Mise à jour incluant le DLC Le Roi des Corrompus.

[Mise à jour du 01/09/2016] : Mise à jour incluant le DLC Les Seigneurs de Fer.

Tout a commencé avec le code pour jouer à la beta qui m’a été offert par Activision. A la base je n’aime pas particulièrement les FPS, ni les jeux futuristes dans l’espace. Ça partait donc plutôt mal. Pourtant, l’ambiance des premières missions, le stress d’avancer dans les couloirs sombres n’étaient pas sans me rappeler le plaisir que j’avais eu sur Aliens Vs Predator (même si je n’ai jamais vécu cette sensation par la suite une fois que l’on connait les mécaniques du jeu et le fait que l’on est jamais surpris de la sorte).

J’ai bien aimé le mélange des genres, le pseudo côté MMO au retour à la Tour au milieu des PNJS et des autres joueurs, le fait de pouvoir partir en mission seul, à 2 ou 3, de pouvoir croiser d’autres joueurs en instance etc. Bref, finalement Destiny ne me déplaisait pas.

Activision m’a ensuite fait parvenir le jeu et mes premières impressions se sont confirmées. J’ai créé et monté mon Arcaniste en jouant volontairement seul sur les missions de l’histoire, jusqu’à atteindre la dernière mission et le niveau 18. J’ai ensuite abordé le jeu de manière plus sociable en groupant avec Camus et un ami pour découvrir les assauts, partir faire des contrats etc.

Sans me focaliser sur les trophées (je n’étais pas parti pour faire le platine, que je jugeais trop difficile pour moi), j’avais tout de même obtenu une bonne partie d’entre eux en jouant normalement, notamment ceux qui consistent à réaliser 25 coups critiques en une mission sur chaque race extraterrestre. Comme je jouais principalement fusil d’éclaireur, qui tire 1 coup mais puissant, en avançant très prudemment, ça c’est fait naturellement.

D’autres trophées tombèrent également sans forcer, par le simple fait de progresser dans le jeu (démanteler des équipements, améliorer des armes etc).

Terminer un assaut sans mourir et avec des membres de son clan était également relativement simple, il suffit juste de ne pas jouer les bourrins.

Ensuite, j’ai monté péniblement mon personnage du niveau 20 au 26. C’est assez long car il faut avoir la chance de récupérer de l’équipement avec des points de lumières, et avoir des ressources pour les améliorer, et sur son premier personnage c’est assez fastidieux, d’autant qu’à l’époque, pour avoir des matériaux, il fallait aller en exploration sur une planète et faire le tour de la zone en quête de coffres et de ressources.

En parallèle, je montais mon second personnage, un chasseur, la seconde doctrine de mon Arcaniste, et je m’essayais au PvP. Je ne suis pas un expert en multijoueur, loin de là, mais le gameplay de Destiny rend quand même le jeu accessible aux joueurs moyens, n’en déplaise aux hardcore gamers. Du coup j’ai débloqué assez rapidement tous les trophées multijoueurs, à l’exception de Triple jeu, qui consiste à éliminer un Chasseur, un Titan et un Arcaniste sans mourir dans une partie en mode JcJ. Ce que la description du trophée ne dit pas, c’est qu’il faut le faire dans un laps de temps très court, pour ne pas dire presque les 3 en même temps. Je mettais mon Arcaniste en Abyssal avec la bombe nova en Super, et je jouais en domination, en espérant pouvoir claquer une bombe nova sur un drapeau pendant qu’une partie des adversaires tenteraient de le reprendre. Méthode efficace, mais le plus dur restait d’avoir la chance d’avoir 3 joueurs de classe différente à ce moment précis.

Je sais que d’autres amis ont obtenu ce trophée assez rapidement, limite avec de la chance, de mon côté il m’aura fallu pas mal de parties PvP et de tentatives pour y parvenir.

J’ai continué de jouer, beaucoup, souvent, toujours en quête d’améliorer mon équipement. En général, j’aime bien collectionner les armes et équipements exotiques, même si je n’en n’utilise pas les ¾.

Mon implication dans le jeu devenant importante, je me devais de participer à des raids, pour cela j’ai rejoint le clan du PlayStation Forum. Les horaires des raids organisés ne me convenaient pas mais j’ai pu faire connaissance avec quelques joueurs jouant régulièrement eux aussi, et j’ai ainsi pu faire mes premiers pas dans le Caveau de Verre. Ma poisse légendaire m’ayant suivi jusque dans Destiny, j’avais beau enchainer les raids, je gagnais très difficilement de l’équipement pour atteindre le niveau maximum de l’époque : 30.

Entre temps, j’avais continué de monté mon chasseur, et commencé un troisième personnage : Titan. Pour chaque classe, je me suis fixé sur un type d’arme, histoire de jouer différemment mes persos : fusil d’éclaireur/fusil à fusion/lance-roquette pour mon Arcaniste ; revolver/fusil de précision/lance-roquette pour mon chasseur, et fusil automatique/fusil à pompe/mitraillette pour mon Titan.

Ce qui est amusant de noter, c’est le temps de jeu pour arriver au même niveau (29) avec les 3 personnages : +70h pour l’Arcaniste, +40h pour le chasseur et à peine + de 10h pour le Titan. En effet, j’avais pu entretemps gagner des pièces d’armure exotiques et légendaires pour ces classes et emmagasiner les ressources nécessaires à améliorer le tout.

A l’arrivée de l’extension, je n’avais toujours pas de perso niveau 30, fichus loots.

Avec l’extension j’étais encore plus à fond pour enchainer les contrats et les assauts de la semaine, toujours en quête d’équipement.

Comme j’ai eu la chance de gagner l’édition spectre, j’ai pu donner le jeu à Ashesheart qui nous a rejoint.

Ayant pu constituer une liste d’amis joueurs plus importante, je trouvais plus facilement à faire le nouveau raid, mais pas autant que j’aurai voulu (difficile d’être 6 joueurs récurrents sur la même plage horaire toute la semaine). J’avais également sympathisé avec le clan 3B14 et son très sympathique leadeur Cooccool, et je jouais occasionnellement également avec le clan de Damonx et Satania, pour compléter l’escouade au besoin.

A ce moment-là du jeu, il ne manquait plus que les trophées Chasseur de spectres et Équipée parfaite. Je ne me précipitais pas pour les spectres, il s’agit de collectibles à récupérer, rien de bien compliqué en suivant des vidéos, j’en avais déjà trouvé la plupart par moi-même.

Pour ce qui est de terminer le raid sans mourir, comme c’était la seule chose qui me tenait éloignée du platine jusqu’à présent, je commençais à me dire qu’il serait temps de s’y essayer.

Un des organisateurs des events du forum, Calmyoog, excellent leader et joueur très sympathique, en plus d’organiser des raids toujours très propres et très agréables, a proposé de tenter ce fameux raid sans mourir. Vu comment le premier essai s’est déroulé, j’étais plutôt confiant, nous avions manqué de peu, pour une erreur bête.

Les dimanches qui ont suivi, nous avons retenté (sur un créneau d’1h30, soit 3 relances en cas d’échec), mais chaque fois une mort stupide mettait un terme à nos espoirs. J’étais tout de même rassuré du fait de ne pas faire d’erreur personnellement.

Et puis les autres ont eu l’occasion de tenter le trophée un soir de la semaine, à 5, avec succès. On comprendra aisément qu’ils n’aient pas forcément envie de recommencer toutes les semaines pour les autres, malgré tout quelques autres tentatives ont été réalisées, en vain.

Du coup nous avons essayé de monter un groupe fixe avec Camus, Ashesheart, Coocool et un comparse, Beaumolet, et Ravlink qui nous avait déjà accompagné lors de session boost de trophées sur Uncharted 2.

Les premières tentatives ont surtout permis de se caler, de s’attribuer des positions tout au long du raid et de prendre une habitude de jeu tous les 6.

De fil en aiguille, à force de refaire les contrats et les assauts, j’ai fini par récupérer les spectres qu’il me manquait.

Je n’ai pas précisé, mais nous partions en Caveau de Verre 26, en étant nous même niveau 31 à 32. Il faut bien penser à mettre l’escouade en session privé, car si une personne rejoint en cours de route cela compromet le trophée (mais une personne peut quitter ou être déconnectée, elle ne pourra en revanche pas revenir).

Nous ne voulions pas tomber dans de l’acharnement ou nous gaver de l’exercice, nous avons donc calé une session par semaine. Là encore, nous avons essuyé quelques échecs rageants. Le plus difficile pour moi était que lorsque c’est moi qui me loupait, c’était en général vers la fin, mais vraiment vers la fin, quand il ne restait plus que quelques minutes de jeu contre Atheon. Chute dans le vide, Bug qui me bloque dans le décor, toujours une erreur bête ou la faute à pas de chance. Les combats n’ont rien de sorcier avec les bonnes armes, les échecs à cause d’une mort sous les feux ennemis ont été extrêmement rare, et je ne pense pas qu’être niveau 34 y changera grand-chose, pour ceux qui attendraient le prochain DLC.

La phase du labyrinthe s’est toujours déroulée avec succès, guidé magistralement par Coocool, et quand bien même nous aurions été repérés une fois, nos lance-roquette nous auraient donné une occasion d’éliminer la Gorgone et de poursuivre notre route. La phase de saut était également maitrisée. Certains préfèrent utiliser les plateformes, d’autres comme moi franchir le ravin d’une traite, mais peu importe la méthode, et malgré le stress grandissant à l’approche du boss de fin, cette étape était une formalité. Nous n’avons jamais failli sur ces 2 passages.

Nous n’avons pas tenu les comptes, mais nous avons tous fait notre boulet à un moment ou un autre.

Cela n’a rien enlevé à notre motivation, et il n’était pas question de se blâmer.

Nos efforts ont fini par payer quand enfin nous avons vaincu Atheon sans qu’aucun de nous de meurt, hier soir, en un seul essai et sur une partie vraiment très propre (il faut dire que l’on commence à bien le connaitre ce raid) :

Seigneur Gardien : Obtenez tous les trophées de Destiny. (17/03/2015)

100% Platine Destiny

Nous nous sommes interrogé plusieurs fois de la possibilité de faire le raid sans mourir sur la Chute de Cropta en 30, et je reste convaincu que c’est faisable (et moins long), sentiment confirmé par la réussite de plusieurs amis, mais comme nous étions rôdé sur le Caveau de Verre et souvent très proche du but, nous n’avons pas voulu repartir de zéro en changeant de raid sur lequel nous n’avions aucune expérience avec cette escouade.

Les mois ayant passé, le platine n’est plus aussi prestigieux qu’au début, et il sera évidemment jugé plus facile en étant 32 que 29/30, même si encore une fois c’était généralement sur des erreurs non liées au niveau que nous avons échoué, mais je suis malgré tout assez fier et content d’être parvenu à l’obtenir.

Aujourd’hui je joue moins, pas parce que j’ai le platine, mais plutôt parce que je n’ai quasiment plus rien à gagner (il me manque une poignée d’exotique) et que ma liste d’amis jouant encore a fortement réduit. J’attends donc de pied ferme le prochain DLC. Peut-être qu’il sera accompagné de nouveaux trophées ?

J’avais déjà prévu une illustration pour le platine que vous voyez en début d’article, mais compte-tenu du travail d’équipe et de la belle réussite pour ce dernier trophée, je ne pouvais pas ne pas utiliser ce screenshot :

[Mise à jour du 06/01/2016] : Bungie nous avait épargné des trophées à la sortie des 2 premiers DLC, mais nous n’y avons pas échappé avec Le Roi des Corrompus. J’en parle comme si c’était une mauvaise chose, mais en fait c’est plutôt sympa et motivant, surtout quand ça concerne un DLC qu’on a de toutes façons prévu de faire. A la lecture des trophées juste avant la sortie, sans vraiment connaitre le contenu de ce DLC, nous étions plutôt déçus, il semblait simplement devoir finir des missions d’histoire et le raid, et découvrir les 3 nouvelles doctrines.

En réalité, Le Roi des Corrompus a complètement revu le système de quête de Destiny, le rendant plus dynamique et intéressant, plus varié, plus riche et plus complexe également. Si les premiers trophées sont tombés assez rapidement (moins de 3 heures pour finir la nouvelle histoire principale et atteindre le niveau 40 en partant de 34), les suivants, liés à des quêtes spécifiques, auront demandé plus d’investissement dans le jeu. Je me suis focalisé sur mon Arcaniste, il y avait tellement de nouvelles choses à faire que je n’avais pas envie de m’éparpiller. La nouvelle gestion des quêtes m’a même motivé à m’investir plus dans le PvP que j’ai fini par bien apprécier, j’ai même fait les bannières de fer que j’évitais jusqu’à présent. Je suis vite retombé dans l’addiction à Destiny.

Par contre, si c’était assez simple de progresser dans les quêtes et les assauts hebdomadaires avec mes camarades Ashesheart et Camus, et même jblaster qui nous a rejoint sur le jeu peu de temps après, nous avons rencontré la même difficulté qu’avant à être une escouade de 6 pour faire le raid. Il aura fallut plusieurs semaines après son lancement pour que nous parvenions à nous organiser avec des amis qui ont leur propre escouade récurrente. D’ailleurs, mon premier raid, j’ai pu le faire grâce à Satania (du même clan que Damonx) qui m’a invité un soir pour compléter le groupe. J’aime beaucoup ce nouveau raid, plus à l’image du Caveau de verre, avec des phases qui demandent de la discipline et du travail d’équipe, entrecoupées de phases de plateforme, pas indispensables, mais  qui ajoute un brin de stress. Ma poisse sur les loots était toujours là, même si à mon premier raid j’ai eu quelques pièces d’équipement et d’armure sympathiques, j’ai peiné à monter en lumière par la suite. Ne parlons même pas des décryptages d’engramme, je dois avoir un équipement avec pas mal de point de lumière tous les 20 engrammes, et encore.

Bref, même si nous avions du mal à trouver pour faire au moins un raid par semaine, nous avons bien avancé sur tout le reste, et j’ai lancé rapidement mes 2 autres persos pour débloquer les nouvelles doctrines et les trophées associés.

Restait le raid à faire en difficulté hard, et toujours ce problème d’être seulement 4. Nous avons pas mal de contacts qui sont régulièrement sur le jeu, notamment la Team Bonux et la bande à Coocool, mais qui ont tous leur propre escouade régulière, ou pas du tout les mêmes créneaux que nous. En plus de ça, je n’ose jamais solliciter les gens pour les rejoindre ou pour leur demander de l’aide, toujours peur de gêner ou de faire mon boulet. Nous avons bien essayé de recruter des joueurs, mais nous sommes tombés sur quelques cas (boire ou jouer, il faut choisir). Nos amis Québécois du Forum PlayStation qui nous avaient bien aidé à l’époque de Cropta ont attaqué tardivement le DLC, mais là encore les horaires de disponibilité ne coïncident pas vraiment avec les nôtres, et nous avions parfois un joueur « pick-up » (pris à la volée) qui nous pourrissait bien la session, nous empêchant de terminer le raid.

Cette situation a rapidement été frustrante pour chacun de nous, et nous avons commencé à nous tourner vers d’autres jeux, jusqu’à ne même plus évoquer de se retrouver sur Destiny. Ashesheart a eu l’opportunité de faire le raid en hard finalement avec un groupe de joueurs rencontrés je ne sais plus à quelle occasion, j’ai hésité à demander de l’aide à mon tour, mais encore une fois je n’ai pas osé.

C’est finalement un de ces joueurs, meloreno, qui m’a contacté il y a 3 jours pour me proposer de les accompagner, voyant que je n’avais toujours pas ce dernier trophée. J’ai bien évidemment accepté, et nous avons profité d’une sauvegarde directement à Oryx en hard pour le finir avec le défi de la semaine (le tuer en une fois, soit avec 16 boules noires cumulées et activées d’un coup). J’étais avec mon Arcaniste et ses 308 points de lumière, donc pour ne pas être un handicap et gêner leur habitudes, j’avais la place au centre avec tatanique, avec pour rôle d’éliminer le plus rapidement possible les 4 ogres afin que les boules noires restent bien éloignées du centre. Quelques tentatives auront été nécessaires pour trouver nos marques et la bonne configuration, sans quoi le 4ème ogre se téléportait au centre et ruinait l’objectif. Le trophée est tombé avec pas mal d’équipement (récompense raid normal + raid hard + défi), de quoi monter un peu mieux mon perso et me redonner un peu le goût de jouer.

Dans la foulée, ils ont bien voulu m’emmener une seconde fois. Je me sentais un peu nu et inutile avec mon Titan à 301 pts de lumière (fraichement acquis en fusionnant une partie de l’équipement d’Arcaniste devenu obsolète), et ça c’est d’ailleurs terminé alors que j’étais mort depuis le premier tour des ogres. J’ai donc eu droit à une belle série de loots sur ce perso également, et je les remercie infiniment de m’avoir invité car sans ça je ne sais pas quand j’aurai pu en finir avec cette liste de trophées.

Il me reste encore des quêtes à finir, et je suis loin d’avoir une belle collection d’exotiques comme j’avais sur l’an 1, il n’est pas impossible que j’y rejoue de temps en temps, ça reste un de jeux de ces dernières années qui m’a le plus marqué et accaparé.

Platine Destiny

[Mise à jour du 01/09/2017] : Je pensais ne jamais faire cette mise à jour, tant le retour à 100% de trophées suite à l’arrivée du dernier DLC, Les Seigneurs de Fer aura été compliquée, pour un trophée.

Comme beaucoup de gardiens j’avais laissé le jeu de côté après avoir fait le tour d’Oryx. Mais très vite l’addiction a repris avec Les Seigneurs de Fer. J’ai trouvé l’ambiance, les mises à jour et les objectifs intéressants, et j’ai pas mal joué avec mes camarades habituels. Pas de difficulté donc à compléter les missions principales et les trophées qui vont avec : Alpiniste, Jeune Griffe, Œil pour Œil et l’évènement en patrouille C’est en forgeant… Mieux, je me suis révélé plutôt bon dans le nouveau mode PvP Suprémacie (déjà lors de la démo à la Gamescom j’avais bien accroché à ce mode).

Dans les premiers jours, nous nous sommes regroupés à 3 à Fellwinter, le nouvel espace social, pour faire sonner les cloches pour La Ballade de Fer, un trophée plutôt original.

Pour Antiquaire, j’ai activé la quête et patrouillé avec mes 3 personnages toutes les semaines afin de récupérer 3 artéfacts à chaque fois, et ainsi avoir les 8 différents dès la troisième semaine. Malheureusement le trophée était bugué, et il aura fallu attendre une mise à jour bien plus tard pour enfin débloquer le trophée.

Restait le plus compliqué pour nous, les deux trophées liés aux raids. Non pas que nous soyons mauvais, mais nous avons encore et toujours ce problème d’être 4 joueurs récurrents, et non 6. J’ai tout de même pu trouver à rejoindre des amis pour réussir le raid en normal (il me semble que c’était par l’intermédiaire d’Ashesheart, et je ne me souviens plus exactement avec qui j’ai réussi en premier, j’espère qu’ils m’excuseront pour cet oubli). Cela se sera traduit par quelques faux espoirs, à rejoindre des joueurs que je pensais calés sur le raid, pour finalement passer des heures à ne pas progresser. Assez frustrant, et encore plus pour la difficulté supérieure, à bien souvent devoir arrêter sur le combat contre Askis car des joueurs partaient dormir, et à ne pas pouvoir rejouer avant la semaine suivante, du début, pour encore buter au boss. J’ai fini par mettre le jeu de côté, en essayant tout de même de temps en temps de trouver de l’aide auprès de joueurs continuant à jouer régulièrement. J’ai même cru en juin que j’allais pouvoir en finir, mais pour cause de créneaux horaires incompatibles et d’un léger manque de volonté de m’aider (ce que je peux comprendre, 5 joueurs pour en aider 1 en faisant un raid dont ils n’ont plus rien à faire), ça n’a pas été possible.

J’ai lancé un dernier appel sur Twitter en revenant de vacances, voyant Destiny 2 arriver à grand pas et mes chances de trouver du monde sur le premier se réduire au néant. Par chance, mon appel a été entendu par l’un d’entre vous lecteurs de mon blog, Papaf, qui m’a présenté à ses amis, en tête kukumiku. Ils ont accepté de m’aider, mais la première tentative un lundi soir avec une sauvegarde sur la phase 1 d’Askis n’a pas aboutie (il était tard, le temps que tout le monde se remette dans la strat, certains ont dû arrêter). Ils se sont gentiment rendu disponibles le lendemain pour faire le raid en entier, et cela a payé puisque j’ai enfin débloqué Symbiose absolue.

Je profite de cette mise à jour pour remercier toutes les personnages que j’ai rencontré/croisé dans le jeu et qui m’ont aidé, il y a une communauté assez belle si on fait abstraction des rageux et prétentieux qui s’en vont au moindre échec (souvent de leur fait), et sans la gentillesse de certains, prêts à aider sans rien attendre en retour, je n’aurais jamais pu jouer à Destiny comme je l’ai fait.

Je suis donc fin prêt pour l’arrivée de Destiny 2, dont la liste de trophées semble beaucoup plus simple, mais cache sans doute quelques surprises (les trophées demandant de terminer des quêtes/missions peuvent être longs et difficiles).

SUGGESTION

Mots-clés : , , , , , , ,

3 Réponses

  1. Finally 😉

    Vous avez persisté sur le Caveau et c’est tout à votre honneur ! Bravo !

  2. GG Vavache !

    Toujours un plaisir de jouer avec toi 🙂
    Je me rappel encore très bien de nos raids et je suis sur que l’on remettra ça sur D2 🙂

    • Merci, tu as beaucoup contribué avec tes camarades à ma réussite dans certains évènements du jeu ! Je ne suis certainement pas l’élite des gardiens, mais je pense être un bon soldat discipliné pour les raids et autres évènements demandant de l’organisation. Au plaisir de vous aider quand nécessaire sur Destiny 2 😉

Laisser un commentaire