Platine Detroit Become Human

Posté le 18 août 2018 Par Dans 100%

[Complétion] Platine n°151 : Detroit: Become Human

J’enchaine les platines, c’est au tour de l’excellent Detroit: Become Human d’entrer dans ma collection. Comme il s’agit de parler de ma progression dans le jeu pour arriver au platine, cet article contient plusieurs spoils.

Platine Detroit Become Human

Je ne pouvais pas passer à côté de Detroit: Become Human après avoir adoré Heavy Rain et plutôt bien apprécié Beyond Two Souls. Les jeux à choix de Quantic Dream sont toujours poignant et pour le coup le sujet me plaisait bien.

Comme d’accoutumé pour ce genre de jeu, je fais une première partie sans consulter les trophées, en jouant à ma façon, avec les choix que j’assume. A tel point que bien qu’ayant entendu parler de la présence de collectibles sous forme de magazines, je n’ai pas cherché à les trouver ni à les lire si le contexte de la situation ne s’y prêtait pas selon moi. Ainsi, que Connor, l’android dédié aux enquêtes policières, cherche des indices sur un scène de crime et regarde un magazine au cas où il y aurait des informations, cela me semblait logique. Mais qu’un android ménager comme Markus ou Kara lise un magazine dans une chambre qu’il doit ranger où plus tard des magazines qui trainent alors qu’il est recherché, non. De toutes façons je savais que j’aurais à rejouer pour les différents choix attendus des trophées, alors autant m’impliquer dans les 3 personnages que l’on incarne de manière la plus réaliste possible.

En découvrant chacun des personnages, j’ai très vite établi 3 lignes de conduite :

  1. Kara devient déviante et fera tout pour protéger la petite Alice coûte que coûte. Cela se traduira par des choix difficiles comme celui d’abandonner Luther en tentant de rejoindre la gare routière. Je n’aurais vraiment pas imaginé pouvoir le sauver, cela me semblait trop risqué. J’ai pu passer la frontière canadienne avec Alice pour une nouvelle vie, mission accomplie.
  2. Markus devient déviant pacifiste. Du début à la fin j’ai lutté pour la liberté des androids, sans jamais utiliser la violence (sauf cas de force majeur dans les poursuites ou autres, lorsque l’on n’a pas le choix). J’ai eu très peur lors de l’ultime manifestation que cela se termine mal, mais j’ai tenu bon et mes convictions ont payées.
  3. Connor a mené l’enquête et a tout fait pour la réussir, même s’il a cherché à sympathiser avec Hank. Lorsque c’était possible ou pas nécessaire, il n’a pas été violent (épargnant les prostituées, le preneur d’otage), mais restant froid quand cela pouvait aider la mission (tirer sur Chloé). A la toute fin, il est resté android, je ne trouvais pas justifié dans mon expérience avec lui de le faire dévier. Mais au moment d’éliminer Markus, voyant les avis de la population qui changeait, j’ai finalement renoncé à l’exécuter.

J’ai réalisé ma première partie comme je l’aurais souhaité, même si j’aurais préféré sauver Luther, j’avais trop peur de perdre Alice en essayant. Je n’ai pas précisé mais j’ai joué avec la maniabilité la plus facile des deux, car je voulais apprécier le jeu et ne pas avoir à faire face à des conséquences des suites d’un QTE raté, qui ne reflèterait pas vraiment un choix délibéré.

J’ai ensuite consulté le guide de THC afin de voir les parties à faire pour obtenir l’ensemble des trophées. Ils suggèrent deux parties complètes puis quelques relances de chapitres. Ma première partie ressemblait pas mal à la première suggérée. Je n’ai pas eu à recommencer du début, mais à la tour Stratford afin que Simon ne soit pas blessé pour QUAND UN PLAN SE DEROULE SANS ACCROC. J’en ai profité pour épargner Chloé. Lors de la confrontation avec la police, j’ai eu peur en lisant ce que le guide conseillait, car j’étais sensé choisir de me sacrifier pour que John, un android converti à l’entrepôt, meure à ma place. Sauf que dans ma partie à moi, je n’avais pas converti John (je n’avais pas encore compris que Markus avait le pouvoir de faire dévier les androids en les touchant). Je pensais alors que je devrais rejouer depuis l’entrepôt, mais finalement c’est Simon qui endosse le rôle de l’ami qui se fait tuer pour sauver Markus. La vie ou mort de Simon n’a pas d’impact sur le trophée SURVIVANTS. A la croisée des chemins, j’ai fais de Connor un déviant qui a ensuite converti les clones. Cette fois j’ai sauvé Luther en allant à la gare routière avec Kara. Première partie du guide complétée, en récupérant les magazines sur les chapitres rejoués.

J’ai ensuite refait une partie complète selon le schéma du guide, en récupérant les magazines que j’avais manqué à ma toute première partie sur les chapitres que je n’avais pas eu à rejouer, ainsi que les magazines qui ne sont accessibles qu’avec les choix de cette nouvelle partie. Une fois cette partie terminée, j’ai rejouer les chapitres suggérés, ainsi que l’interrogatoire pour AVEUX que j’avais raté lors de ma première partie, et qu’il n’est pas possible de faire sur la seconde.

De là, il me manquait 2 magazines : le 41 et le 46. Pour le n°41, j’ai du rejouer depuis Fugitives en allant dormir à l’hôtel et en réussissant à échapper à la police sans se faire repérer, jusqu’à chez Zlatko. C’est un peu long mais c’est le seul schéma pour lequel le magazine apparait. Pour le n°46, j’ai du rejouer à partir de la croisée des chemins. Il faut que Connor reste un android non déviant, que Markus choisisse de faire la révolution et que Kara et Alice s’échappe du bateau pour aller à la gare routière. C’est que se trouve le magazine, dans cette seule configuration.

Platine Detroit Become Human  MAÎTRE DE DETROIT : Vous avez obtenu tous les trophées ! (15/08/2018)

Platine Detroit Become Human

J’ai beaucoup aimé mes différentes parties de Detroit: Become Human et me rendre compte surtout vers la fin avec les magazines des différents embranchements possibles. J’aimerais, dans l’idéal, débloquer 100% des choix possibles à chaque chapitres, mais cela demande énormément de relances, parfois il y a un texte qui diffère à la fin d’un long chapitre, et l’objectif risque de devenir plus barbant qu’intéressant, en plus de ne pas vraiment avoir du temps pour ça. J’ai tout de même essayé les différentes voies possibles, pour faire honneur au jeu.

J’ai trouvé très sympa, comme à chaque fois pour ces jeux, d’en parler avec des amis, de comparer nos choix. J’avais d’ailleurs participé à une vidéo de mon camarade Stephanelink pour Le Comptoir Du Jeu Vidéo :

SUGGESTION

Mots-clés : , , ,

Laisser un commentaire