PlayStation E3

Posté le 15 juin 2017 Par Dans Evènements

[Maj] [Évènement] E3 2017 – PlayStation, ce que je retiens

La conférence que j’attendais le plus est passée. C’était celle de PlayStation cette nuit (3h du matin), je suis resté éveillé grâce au kit #TeamNuitBlanche que m’avait envoyé PlayStation France pour la suivre en direct. Je vous propose un récapitulatif de ce que j’en retiens.

[Mise à jour du 15/06/2017] : ajout de The Inpatient dans la section PlayStation VR.

Source : conférence et communiqués de presse.

Comme pour mon article sur la conférence d’Electronic Arts, je fais le choix cette année de ne vous parler que de ce qui m’a plu. Je ne reviendrais donc pas sur les jeux qui ne m’intéressent pas, ni sur le déroulement de la conférence elle-même, tant le ressenti est différent d’une personne à une autre. En tous cas, il y avait tellement de jeux à présenter que certains trailers ont été lancés durant l’heure qui précédait la conférence, comme Knack 2 par exemple.

J’attendais de voir certains jeux, ils ont été présentés, ainsi que deux trois surprises, je suis donc globalement satisfait pour ma part, sans avoir été totalement bluffé.

Uncharted The Lost Legacy

Le stand alone (comprenez un jeu indépendant, plus qu’un simple DLC donc) a ouvert le bal avec un nouveau trailer. Ce n’était pas nécessaire pour avoir envie d’y jouer, mais ça fait toujours plaisir d’en voir un peu plus :

Ce trailer ne nous en apprend pas beaucoup plus, mais je fais confiance à Naughty Dog pour nous proposer une aventure qui tienne la route. Le jeu repose sur les acquis d’Uncharted 4, on devrait donc en prendre plein les yeux en termes d’action et de visuel.

Rendez-vous le 27 août 2017 pour se lancer dans l’aventure de Uncharted The Lost Legacy.

Horizon Zero Dawn The Frozen Wilds

Dès l’apparition du logo du studio Guerrilla Games je savais que l’on avait affaire à du Horizon Zero Dawn. Le décor hivernal est planté, il s’agit d’un DLC du nom de The Frozen Wilds.

Attention spoil, à lire seulement si vous avez terminé Horizon Zero Dawn.

La scène post générique du jeu laissait entrevoir une suite. J’attends donc un Horizon Zero Dawn 2 et j’espère que ce DLC ne viendra pas enterrer l’idée.

Fin du spoil

Une nouvelle ère touche le monde d’Horizon Zero Dawn. Une ère glacière, que même les créatures semblent vouloir fuir… à moins qu’elles ne se dirigent vers un étrange appel ? Je viens tout juste de terminer le jeu et je suis ravi d’apprendre que je vais pouvoir poursuivre l’aventure avec un DLC. Le contenu du jeu principal était riche et varié avec un scénario bien construit, j’espère qu’il en sera de même avec cette nouvelle aventure.

Rendez-vous avant la fin de l’année pour se lancer dans l’aventure de Horizon Zero Dawn The Frozen Wilds.

Days Gone

Ce n ième jeu de zombie était une des surprises de l’E3 2016, c’est donc tout naturellement que j’attendais d’en voir plus cette année, après un premier trailer très stressant :

Ce nouveau trailer de gameplay apporte beaucoup d’infos mine de rien. Dans les premières minutes on a l’impression de pouvoir se déplacer librement, en tous cas rien n’indique de chemin à prendre. Est-ce un monde ouvert, ou bien le jeu sait habilement nous amener là où il veut ?

Quoiqu’il en soit, la suite du gameplay nous montre un jeu finalement assez proche de The Last Of Us, avec des déplacements du personnage assez naturels et lourds (comprenez moins dynamiques qu’Uncharted par exemple). Il est possible d’attaquer des situations de manière furtive en posant des pièges et en attirant l’attention des zombie sur les humains, qui dans ce genre de jeu s’avèrent bien souvent de plus grandes menaces que les créatures elles-mêmes. La situation est très stressantes car au moindre faux pas on sait que des dizaines de zombie affamés vont se jeter sur nous, et je ne pense pas que l’on soit prêt à les gérer sans transpirer.

Alors oui on pourrait reprocher aux studios qui proposent de nouvelles licences qui ressemblent à d’autres de ne pas chercher à innover, mais pour ma part je trouve rassurant qu’un jeu s’inspire de ce qui est efficace dans d’autres. En deux trailers, on a pu voir des situations impressionnantes et originales dans un contexte à la mode et avec des mécaniques familières, je trouve ce mélange très encourageant et je suis presque aussi impatient de mettre la main sur Days Gone que sur The Last Of Us Part II, qui était absent de la conférence soit dit en passant. Est-ce pour ne pas se faire de concurrence directe, ou parce que l’attention de Naughty Dog est portée sur Uncharted The Lost Legacy, la question reste en suspend.

Et si Days Gone proposait une aventure à monde ouvert façon Horizon Zero Dawn, avec cette ambiance The Last Of Us, plutôt qu’un jeu à l’histoire linéaire, on pourrait avoir un très bon titre.

Pas de date de sortie annoncée pour Days Gone, espérons que l’attente ne soit pas trop longue.

God Of War

God Of War (sans 4 comme certains l’ajoutent) était également attendu à cette conférence. Ce trailer nous a montré un peu de gameplay.

Je suis évidemment enthousiaste à l’idée de jouer à un nouvel épisode de cette saga culte, je reste toutefois septique à l’idée de retrouver Kratos à une autre époque, dans un autre lieu. Il aurait été sans doute difficile de faire accepter un nouveau héros, mais je pense que parfois il faut savoir s’arrêter au bon moment. God Of War 3 était une belle conclusion. J’espère donc que le scénario sera à la hauteur et me fera mentir sur mes impressions.

Côté gameplay, il s’agit du premier épisode de God Of War qui proposera quelque chose de plus moderne et dynamique, avec une caméra orientée derrière Kratos et vers l’action. Ce changement est assez radical et risque de dérouter au début, mais devrait apporter un certain confort dans les combos et les esquives face aux ennemis imposants. Ce sera peut-être moins évident quand nous seront encerclé. Le fils de Kratos est très présent dans le trailer et semble nous accompagner au moins une bonne partie de l’aventure, à moins que le studio ne montre volontairement que des passages du début pour éviter de nous laisser penser qu’il va lui arriver des bricoles. J’ai pourtant du mal à imaginer de faire l’aventure de bout en bout avec le gamin dans nos pattes, et pour motiver Kratos à ressortir les armes et tout péter, la perte de ce nouvel espoir semble évidente.

En tous cas, l’orientation vers un univers plus nordique va changer considérablement le bestiaire du jeu et c’est plutôt tant mieux, car malgré les efforts sur ce point de God Of War Ascension, cela faisait quelques années que l’on tapait un peu toujours les mêmes monstres. Les boss promettent d’être très imposant et n’ont pas à rougir devant les Titans.

Autant pour d’autres titres je suis impatient et convaincu d’avance, autant ce God Of War devra faire ses preuves manette en main.

Rendez-vous début 2018 pour se lancer dans l’aventure de God of War.

Detroit Become Human

Un des titres que j’attends de pied ferme, Detroit Become Human, la nouvelle licence de Quantic Dream nous a été présenté avec un trailer plus dans l’action que ce j’imaginais :

Nous avions eu l’année dernière un trailer orienté sur les multiples possibilités de choix dans les dialogues et les conséquences dans l’histoire. C’était très alléchant, mais finalement très propres et attendu, bien que plus poussé qu’Heavy Rain et Beyond Two Souls.

Le trailer de cette nuit était plutôt orienté action, et même si cela s’opère toujours par un système de choix (se cacher derrière une voiture à droite, foncer à gauche etc), c’est assez énergique et plus rythmé qu’avec de simples QTE de touches qui s’affichent à l’écran. C’est encore trop peu pour se forger une idée solide de ce que sera le titre au final, mais je suis plutôt content d’avoir été déstabilisé par une séquence différente de ce que j’attendais et de ce que le studio nous a habitué. Je ne pense pas pour autant que Detroit Become Human sera si différent des jeux précédents du studio, quoiqu’il en soit je suis vraiment impatient de me plonger dans ce monde futuriste où les androids veulent être des humains à part entière.

Pas de date de sortie annoncée pour Detroit Become Human, espérons que l’attente ne soit pus trop longue.

Destiny 2

Sans conférence Activision, et avec du contenu exclusif PS4, comme pour le premier épisode, c’est tout naturellement que Destiny 2 s’est montré lors de la conférence PlayStation.

Encore un trailer qui plonge bien dans l’ambiance Destiny, et évidemment que j’ai envie d’en voir plus, mais j’avoue que je m’interroge tout de même à l’idée de me lancer dans cette suite, de peur d’y consacrer trop de temps et de ne plus en avoir suffisamment pour le reste. Je ne regrette pas le temps passé sur Destiny premier du nom, mais quand je vois tous les jeux que j’ai mis de côté et que je ne lancerais peut-être jamais, je trouve cela un peu dommage malgré tout. Et le problème d’être 4 joueurs amis habituels dans un jeu axé pour 3 ou 6 joueurs me pose toujours problème. Alors oui le système pour rejoindre des escouades sera le bienvenue, mais une équipe pick-up reste tout de même moins rassurante qu’une vraie équipe de joueurs qui ont l’habitude de jouer ensemble. Combien de fois j’ai regretté de rejoindre un groupe dont je ne connaissais qu’un joueur ou deux, à passer 3 ou 4 heures sur une partie du raid pour finalement abandonner… Bref, Destiny 2 sera de toute évidence meilleur que son ainé, mais le fait que j’y joue est beaucoup moins évident.

Rendez-vous le 6 septembre 2017 (la date a changé) pour se lancer dans l’aventure (ou pas) de Destiny 2.

Spider-Man

Insomniac (Ratchet & Clank) annonçait l’année dernière travailler sur un nouveau jeu de l’homme-araignée. Cette nuit c’était bien plus qu’une annonce et un teaser, mais un vrai trailer de gameplay auquel on avait droit.

Sans être exceptionnels, Activision nous avait proposé des jeux Spider-Man sympathiques, mais tout de même en-dessous d’autres titres de super-héros comme les Batman Arkham. Les jeux précédents de Spider-Man avaient eux aussi un côté sympa mais manquait d’ambition.

Les choses vont de toute évidence changer avec ce Spider-Man. Même si on retrouve des similitudes avec les derniers jeux, notamment le fait d’avoir une ville ouverte avec différentes missions, dont des combats contre des malfrats sur les toits des buildings, la réalisation est très largement au-dessus, et le gameplay plus travaillé et efficace. Alors oui, on y voit des inspirations de Batman Arkham, mais comme j’ai pu le dire plus haut pour Days Gone face à The Last Of Us, si c’est pour s’inspirer de ce qui est efficace, tout en y apportant de la nouveauté et de la personnalité, je ne vais certainement pas critiquer.

Les quelques minutes de ce trailer nous montre un jeu bourré d’action avec des scènes que l’on pourrait voir dans les films du moments, les QTE sont bien amené et l’on se sent bien dans l’action, même sans avoir la manette dans les mains.

Je ne m’attendais pas à ce que Spider-Man semble aussi réussi, et c’est finalement une des plus grosses attentes que j’ai de tous les jeux qui ont été présentés à cette conférence.

A noter que si l’on incarnera de ce qui est dit l’habituel Peter Parker, on aperçoit ce qui ressemble à Miles Morales à la toute fin du trailer (et qui remplace dans les comics un Spider-Man tué par le Bouffon Vert).

Rendez-vous en 2018 pour se lancer dans l’aventure de Spider-Man.

PlayStation VR

Lors de la conférence, j’ai pu en lire sur Twitter se plaindre je cite d’un quart d’heure chiant des jeux PSVR. Je mettrais ma main à couper que s’il n’y avait eu aucun jeu PSVR de présenté, ce sont ces mêmes personnes qui en auraient fait la critique et auraient prétendu que l’accessoire était déjà mort et enterré.

Alors il n’y a pas eu de gros titres sensationnel de présenté, mais tout de même plusieurs nouvelles licences créées pour ce support de Réalité Virtuelle, ainsi que des licences déjà en place comme Skyrim (dont le trailer sans le rendu 3D et la vue 360° ne faisait pas du tout honneur au titre).

Pour ma part j’ai surtout retenu Moss, un jeu dans un mot magique avec une petite souris en guise de héros. Difficile de se faire une idée du jeu complet avec ce que l’on a aperçu, mais le personnage et l’ambiance m’ont séduit.

C’est allé assez vite durant la conférence, je reviendrais sur ce paragraphe si j’ai l’occasion d’en (re)voir plus sur les titres présentés.

[Mise à jour du 15/06/2017] : je souhaite ajouter un jeu à la liste de ceux qui m’interpelle, il s’agit de The Inpatient :

Je ne l’avais pas mentionné bien qu’il m’avait intrigué durant la conférence car on en voyait trop peu pour se faire une idée du titre. C’est l’inconvénient des conférences qui enchainent les trailers sans explications, il manque parfois des informations importantes. Il semblerait que The Inpatient soit un préquel d’Until Dawn, et qu’il se déroule dans l’asile que l’on découvre en ruine dans ce dernier. L’approche au PSVR se prêtant très bien au style horrifique, on est en droit de s’attendre à un titre intéressant. Reste à savoir s’il aura des liens forts avec Until Dawn ou si c’est juste un contexte qui est repris pour quelque chose de complètement différent.

Je ne pense pas que la Réalité Virtuelle devienne incontournable et que l’on passe notre temps à jouer au casque, mais l’idée d’avoir quelques titres distillés et innovants pour le ressortir régulièrement me convient bien.

SUGGESTION

Mots-clés : , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire