Little Nightmares

Posté le 3 mai 2017 Par Dans 100%

[Complétion] 100% PSN n°32 Little Nightmares

J’ai affronté mes cauchemars avec Little Nightmares, voici comment.

Little Nightmares

J’ai été séduis par le projet Little Nightmares dès les premières annonces, et conquis à la Gamescom l’été dernier lorsque j’ai pu l’essayer sur un stand magnifique. Dans la soirée avant de me lancer dans l’aventure, j’ai lu que quelqu’un que je suis sur Twitter l’avait terminé en 4h. Je ne m’inquiète pas trop en général dans ce genre de situation, les bons jeux ne sont pas forcément les plus longs (et je pense immédiatement à Journey). Je me suis en revanche fais à l’idée que je le ferais probablement d’une traite pour ma première partie, et que je n’avais pas à me soucier des trophées que je n’avais pas lu de peur d’être spoilé.

Little Nightmares propose de la plateforme et de la réflexion dans une ambiance lugubre en jouant sur les angoisses et les peurs. Je m’attendais à ce que les peurs populaires soient exploitées, comme les araignées, le vide etc, mais il n’en est rien. Enfin ce n’est pas tout à fait vrai, le jeu joue beaucoup sur le noir et le bruit, qui peut alerter les ennemis. Pour les énigmes, il faut bien souvent observer le décor et trouver des trappes, des passages dans les murs, des objets à déplacer pour grimper dessus ou se hisser etc. J’avais déjà bien appréhendé le gameplay et les mécaniques du jeu avec la démo, j’ai donc vite été à l’aise dans le jeu, et rapidement je suis tombé sur ce qui ressemblait fort à des collectibles : une lampe à allumer avec le briquet, un petit être à attraper et enlacer, et des statuettes dont je ne savais par contre pas quoi faire à part les prendre et les déplacer. Le jeu n’indique aucune touche quand on arrive à avancer, si bien que ce n’est que durant le niveau 2 que j’ai appris que l’on pouvait lancer des objets et donc casser les statuettes. Même si j’avais trouvé les 3 premières, je savais qu’il faudrait que je rejoue pour les briser. J’ai par la suite trouvé toutes les autres statuettes, il suffit de bien observer chaque pièce et chercher les chemins les moins évidents. Il en est de même pour les nomes même si c’est moins évident de savoir quand on peut les attraper, car il est fréquent d’en voir fuir d’une pièce sans que ce soit forcément le lieu pour leur capture. J’en ai trouvé pas mal, mais j’avoue que dans des zones comme les cuisines, avec la pression des cuistot dégueux qui te cherchent au moindre bruit ou mouvement dans leur champ de vision, je n’ai pas cherché plus que cela à les trouver. J’ai trouvé pas mal de lampes également, puis des bougies, et j’ai eu le trophée Et la lumière fût dans le niveau 4 qui m’a fait supposer que je les avais toutes trouvées, sauf que j’en ai trouvée d’autres ensuite. Soit c’est un bug, soit il n’est pas nécessaire de toutes les trouver, la description du trophée n’est pas clair.

Je n’ai pas bloqué dans le jeu. Je ne l’ai pas forcément trouvé trop facile, pour ce qui est des énigmes, mais j’arrivais assez efficacement à les comprendre et les réussir. J’ai eu quelques loupé dans les déplacements proche du vide, sur des tuyaux par exemple, à cause d’une certaine difficulté à voir correctement la perspective. J’ai également eu quelques loupés lors des courses poursuite dans le niveau 4. Heureusement les checkpoints ne sont pas trop éloignés.

J’ai finalement terminé le jeu en 3h20. J’ai immédiatement regardé la sélection de chapitre pour vérifier les collectibles. Il me manquait les 3 premières statuettes comme je l’avais compris en jouant, et 1 ou 2 nomes par niveau. J’ai ensuite consulté les trophées et j’ai pu constater que leur description ne permet pas, pour les trophées particuliers, de savoir vraiment quoi faire. Il y en a 4 comme ça, dont Furtive que j’ai obtenu durant le passage dans la cuisine en échappant de justesse au cuistot. C’est la condition d’obtention de ce trophée, les occasions dans le jeu sont nombreuses, il y a de grandes chances de l’obtenir sans le vouloir.

Pour les 3 autres j’ai regardé sur internet, pour éviter de perdre trop de temps et parce que vraiment je ne savais pas quoi faire en lisant le descriptif. Pour Montée sur ressorts, il faut sauter sur un lit. J’imagine que cela fonctionne sur les différents lits que l’on croise, le plus simple reste celui au début du niveau 1 vers le début. La chanson de Six se fait sur le piano suspendu dans le niveau 2, en faisant quelques allers et venues sur les touches. Pour La main à la pâte, il faut dans la cuisine du niveau 3 envoyer différents ingrédients dans la marmite sur le feu de la cheminée de la seconde pièce : un piment disponible dans la remise, une tête de poisson pourrie sous la table devant le feu, et un fromage sur un tabouret devant cette table. Il me manquait des nomes dans chaque niveau j’ai donc complété les collectibles et réalisé ces trophées sur une second partie. Comme le jeu sauvegarde dès que l’on trouve un collectibles, je quittais souvent avant la fin d’un niveau. Dommage pour moi, le nome qu’il me manquait dans le niveau 4 se trouve avant le passage où l’on recommence en passant par la sélection de chapitre. Du coup, j’ai du refaire une nouvelle fois le niveau 3 et aller jusqu’au bout pour faire le vrai début du niveau 4.

Il me restait un seul trophée que je gardais pour une troisième partie : Dure à cuir. Pour ce dernier, il faut terminer le jeu en moins d’une heure et sans mourir. J’ai cherché une vidéo  de speedrun pour me préparer. J’ai trouvé celle-ci qui est bien faite et qui explique au début les temps témoins à chaque fin de niveau (ils ne sont pas indiqués sur PS4 ceci dit). Il est également expliqué qu’il faut faire des sauvegardes régulièrement et ne pas hésiter à recommencer avant que les morts soient sauvegardées par le jeu. Sauf que le jeu enregistre même si vous mettez rapidement en pause. J’ai donc opté pour faire d’une traite en speed et sans mourir par niveau, et copier la sauvegarde en ligne entre chaque. Je regardais sur la vidéo le passage correspondant au niveau pour me rafraichir la mémoire puis je me lançais. Aucun souci pour le niveau 1 du premier coup. Pas de souci pour le niveau 2 non plus malgré mes appréhensions et des prises de risque vers le monstre, sauf que sur la toute fin du niveau en ouvrant une porte j’ai lâché trop vite la poignée et avec l’élan je suis tombé dans le vide. J’ai réussi à la seconde tentative. J’ai du recommencer plusieurs fois, bien trop de fois le niveau 3 en mourant bêtement avec des chutes depuis les poutres en haut dans la cuisine par exemple. A vouloir gagner des secondes, j’ai perdu presque une heure à recharger la sauvegarde et relancer le jeu. J’avais de grosses craintes sur le niveau 4 car lorsque les monstres nous poursuivent ce n’est pas toujours évident de s’échapper. J’ai finalement bien réussi les passages qui me faisaient peur mais j’ai échoué plusieurs fois en tombant d’un tuyau (toujours ce problème de perspective). J’ai finalement fait une sauvegarde intermédiaire sur ce niveau et j’ai en fin de compte réussi à le terminer. J’ai vite expédié le niveau 5 et le dernier trophée est tombé en montant les dernières marches vers la sortie.

icon_trophy_compare_psn_sm (02/05/2017)

J’ai beaucoup aimé Little Nightmares ainsi que la quête des trophées, même si le dernier n’était pas facile (je dis ça mais j’ai Earthworm Jim ne meurt jamais qui est finalement plus difficile).

J’ai vraiment un faible pour ces jeux courts, poétiques, avec une thématique forte et des énigmes bien dosées pour faire cogiter sans frustrer ni bloquer.

SUGGESTION

Mots-clés : , , ,

Laisser un commentaire