Platine Midnight Deluxe

Posté le 19 mars 2018 Par Dans 100%, PlayStation 3, PlayStation 4, PlayStation Vita

[Maj] [Test] [Complétion] Platine n°136 & 139 : Midnight Deluxe

Après 36 Fragments Of Midnight, j’ai eu envie de me faire la suite, Midnight Deluxe, disponible sur PSVita/PS3 et PS4. Il est cross-buy (vous le payez une fois vous y avez accès sur les 3 consoles) et disponible dans plusieurs régions, à platiner une ou plusieurs fois donc. Étant donné le format du jeu et ce que je vais vous en dire sur mon obtention du platine, cet article fait également office de test du jeu.

[Mise à jour du 19/03/2018] : ajout d’informations sur l’obtention du platine sur la version PSVita.

Midnight Deluxe

Il ne faut pas se le cacher, même si je joue avant tout pour le plaisir et l’envie de jouer à tel ou tel jeu, et jamais pour les trophées, si l’occasion se présente de faire un jeu sympa dont la quête du platine est assez simple, je ne dis pas non. 36 Fragments Of Midnight jouait très bien le rôle d’easy platine et de jeu somme toute sympathique, j’étais donc curieux de voir ce qu’il en était de sa suite, Midnight Deluxe. Je remercie au passage Ratalaika Games pour l’envoie d’un code du jeu pour la réalisation de ce test.

Comme expliqué en préambule, le jeu est cross-buy, vous le payez donc une fois et pouvez y jouer indépendamment sur PSVita, PS3 ou PS4. La liste de trophées est commune aux version PSVita/PS3 mais distincte de la version PS4, et il n’y a pas d’option cross-trophies ni cross-save. Vous pouvez donc y jouer 2 fois et débloquer les trophées 2 fois, voire 4 ou 6 si vous récupérez aussi les versions hors Europe. Mais là, c’est vraiment pour les chasseurs de trophées qui ne jurent que par le nombre.

Midnight Deluxe

Midnight Deluxe est au premier coup d’œil très semblable à 36 Fragments Of Midnight : un personnage carré d’un blanc étincelant dans un décor noir et hostile, de nuit. C’est minimaliste mais assez joli malgré tout. La comparaison ne va guère plus loin car nous ne sommes plus face à un jeu de plateforme, mais un jeu de lancer. En effet, le carré ne se déplace plus, il faut à l’aide du joystick gauche régler un angle et une force de tir pour l’envoyer vers un trou finish. Entre un golf et du lancé de grenade façon Worms, la déroute des premières secondes laisse rapidement place à de la concentration et de l’adresse pour tenter de compléter les niveaux en le moins de coup possible. Comme dans le jeu précédent, le moindre contact avec un danger (scie, laser, pic, sortie dans le décor) entraine la mort et vous oblige à refaire le niveau.

Midnight Deluxe

Il n’est pas forcément évident de bien voir la force que l’on applique, la jauge est blanche et même si la longueur change, ça n’est pas hyper facile à lire. Cela aurait mérité de la couleur ou un système de règle. En contrepartie, il est possible de maintenir sont réglage d’un tir à l’autre (puisque la touche triangle permet de relancer le niveau) et de l’ajuster.

Midnight Deluxe

Une note de 1 à 3 étoiles est attribuée selon le nombre de coups réalisés, motivant à réussir et même à tenter des coups assez osés, pour encore plus de satisfaction.

Je me suis lancé sur PS4 en ayant regardé la liste des trophées en diagonale, mais je savais que le jeu était assez facile et rapide, en tous cas l’obtention des trophées. Il suffit de réussir au moins un niveau avec 3 étoiles (j’ai réussi du premier coup sur le niveau 1), d’expérimenter chacune des morts, et de compléter les 40 premiers niveaux. Il y en a 70 en tout. Même si je savais que je n’avais pas besoin d’obtenir les 3 étoiles à chaque niveau, j’essayais de faire du mieux possible et j’ai eu la majorité de 3 étoiles. Quand je n’en avais que 2, je ne cherchais pas à rejouer pour en avoir 3 pour compléter rapidement le platine mais j’y reviendrais.

Midnight Deluxe

Certains niveaux ne sont pas évident, mais mes années d’expérience à Worms m’ont bien aidé à avoir une bonne estimation de l’angle et de la force à appliquer à chaque fois. J’ai enchainé les niveaux jusqu’au 40 et je me suis forcé à mourir sur chaque type de pièges. En vérifiant la liste des trophées j’ai vu que j’en avais manqué 1 au niveau 4. Il faut toucher une boule noire avant d’arriver dans le trou finish, j’avais complété le niveau plus rapidement la première fois. En un nouvel essai c’était plié. Au final, platine en 38 minutes.

Platine Midnight Deluxe

Platine Midnight Deluxe  Platinum Midnight : Débloquez tous les trophées. (07/03/2018)

Platine Midnight Deluxe

Il me reste encore 30 niveaux à faire et je pense sincèrement les faire car le jeu est plutôt sympa, en tous cas au moins sur la version PSVita que je dois faire entièrement (mon prochaine platine ?) et qui est je pense plus adaptée à ce type de jeu, même si le gameplay à la dualshock 4 est impeccable.

On ne va pas se mentir, Ratalaika Games a parfaitement compris l’engouement des joueurs pour les platines accessibles et la liste de trophées a été réalisée pour les attirer. Mais cela n’enlève rien au fait que Midnight Deluxe est un jeu agréable, et avec du challenge pour qui vise 100% de 3 étoiles, et à un prix correct.

[Mise à jour du 19/03/2018] : j’ai finalement attendu un week-end loin de chez moi pour m’attaquer à la version PSVita. J’ai eu entre temps 2 autres platines, sur Shadow Of The Colossus et Bravo Team. Connaissant un peu le jeu et les trophées, je pensais aller un peu plus vite. C’était sans compter sur la maniabilité très approximative sur PSVita avec un stick gauche hyper sensible et une jauge de visée tremblante. Il est également très difficile de faire un tir moyen, bien souvent il est faible ou fort. Malgré tout j’ai réussi de jolis tirs et j’ai eu pas mal de niveaux en 3 étoiles, mais j’en ai également eu en beaucoup de tirs sans m’embêter à améliorer car vraiment le gameplay au stick n’est pas du tout adapté. Au final, j’ai mis 21 secondes de plus que sur PS4, soit 38 min et 18 secondes.

Mais, et vous allez rire, en discutant juste après avec Ashesheart, j’ai appris que l’on pouvait jouer avec l’écran tactile et que c’était beaucoup plus précis ! Effectivement, en y réfléchissant, ça parait logique et ça n’est pas la première fois qu’un jeu cross-plateforme bénéficie d’un gameplay adapté à la console portable et tactile, mais j’étais tellement dans mon idée de refaire le jeu comme sur PS4 en plus rapide que ça ne m’a pas traversé l’esprit, et que je n’ai pas pris le temps de lire l’écran des commandes au lancement du tout premier niveau.

En jouant je m’étais dis que si je devais le finir (il reste 30 niveaux) ce serait finalement sur PS4, mais je vais plutôt le faire sur PSVita en profitant cette fois des commandes tactiles.

Mots-clés : , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *